1083465

Le Dr Kersten, qui descend d'une famille qui a eu un parcours assez particulier dans l'Europe de l'Est et du Nord et qui a aussi un parcours professionnel peu commun d'abord soldat puis masseur, se retrouve à la demande d'un ami à soigner Himler, le ministre de l'intèrieur de Hitler. Ce patient, Kersten ne l'accepte qu'à contre-coeur. Mais un jour, Himler, à qui il ne demande pas d'honoraires, lui demande ce qu'il pourrait faire pour le remercier. Kersten lui demande alors d'annuler la condamnation d'un de ses amis.

Mon avis : Ce roman tient sa force des deux thèmes très fortement présents au cours du texte : d'abord l'horreur du régime nazis et il est clairement dit qu'Hitler et ses plus proches compagnons sont tous plus ou moins atteints de folie. La plus grande partie du récit correspond à la montée du nazisme et à la seconde guerre mondiale, rien n'est donc épargné au lecteur concernant les différents choix politiques menés par ces hommes. A l'opposé, ce trouve "le bon docteur Kersten" dont l'art médical semble exceptionnel et dont les qualités culturelles et humaines en font un homme très courageux, dont la vie est à plusieurs reprises menacées et aussi par les risques qu'il prend en essayant de sauver des personnes condamnées.

La relation entre les deux hommes est incroyable et elle racontée dans un style très agréable à lire, qui rend parfaitement les instants d'horreurs, de doute, mais aussi d'émotion.

70633897_pCe titre me permet de participer à ce challenge, catégorie partie du corps.

PAL +1 =15