41lLRV-WZfL

Un ouvrier proche de la cinquantaine raconte son expérience à l'usine : les trois huit, les conditions de travail, les accidents et les maladies parfois mortels, les produits chimiques, les grèves, la solidarité, le patronat et les plans sociaux.

Mon avis : C'est un témoignage très court et très rapide à lire. Pourtant on ne sort pas de cette lecture indemne : le narrateur utilise un langage simple, parfois militant mais qui est très efficace pour indigner le lecteur.

J'ai été très touchée par les nombreux accidents ou décès évoqués, l'état d'esprit très fataliste de cet homme : je n'en peux plus mais il faut quand y même aller pour toucher le salaire et enfin l'épilogue.

Ce titre est mon gros mot pour finir ma quatrième ligne du

70633897_p

PAL + 1 =27

emprunt