410tfePR3+L

Paul Coppeland est procureur. Il est sur une affaire de viol pour laquelle il manque une preuve complétement confondante. Alors qu'il est sur cette affaire, il est appelé par des policiers pour identifier un corps car la victime avait sur elle de nombreuses coupures de presse parlant de lui. Paul reconnaît le corps de Gil Perez, un adolescent qu'il croyait mort depuis vingt ans. Ressurgi alors cette histoire de l'égorgeur de l'été et de colonies de vacances, où Paul a eu un rôle particulier.

Mon avis : Mon premier Harlan Coben et je dois dire que je l'ai plutôt dévoré car l'auteur nous emmène dans une intrigue riche bien que quelques éléments soient aisément devinables.

Dans ce roman, il est beaucoup question de responsabilité et de culpabilité et du fait que la peur peut parfois conduire à faire des choses insoupçonnées.

70633897_p, végétal

77158541_p, 6ème titre

PAL +1 = 29