51++wR76y5L

Kévin se fait voler son vélo pour la deuxième fois en trois mois. Et comme pour la première fois le vélo a été volé à l'extérieur de la maison. Pour toucher l'argent de l'assurance, Kévin se dit qu'un petit mensonge ne fera de mal à personne. Il décide donc de faire croire que le vélo a été volé dans la cave. Aussitôt les soupçons se portent sur une mère et son fils algérien qui viennent d'emménager dans l'immeuble.

Mon avis : comme le célèbre bonbon, petit mais costaud ! en effet c'est une lecture très rapide mais qui aborde plein de thèmes très intéressants : le mensonge, l'intégration, le racisme, l'enquête policière. Comme c'est un livre pour enfant niveau primaire ( enfin je crois, CM1-CM2), je pense qu'il pourra bien convenir à des élèves en sixième faible lecteur. Je pense aussi que c'est un roman qui ouvre beaucoup de piste de travail : recherche sur l'Algérie, débat sur racisme et intégration, travail d'écriture sur les personnages.

Ce roman me permet de participer à deux challenges :

70633897_p, catégorie sport/loisir pour ma ligne thématique "Eric Simard"

77158541_p, 8ème titre