41p50s9SonL

Alexandre et Yann sont frères. Ils sont étudiants et parlent de Maria, une jeune femme avec qui Yann est en cours. Yann est amoureux de cette jeune femme et Alexandre qui est plutôt un collectionneur de partenaire sexuelle va l'inclure dans cette collection. Nous sommes dans les années 60. Le parcours estudiantin des deux frères nous est raconté et aussi l'évolution de cette relation avec Maria, qui est la troisième voix de ce roman. Lorsque 68 arrive, Yann, dégouté des événements mais aussi de son frère, choisit d'aller s'isoler dans une cabane au sud de la France. C'est en essayant d'aller le rejoindre que Maria et sa soeur vont avoir un accident. Maria s'en sort. Yann et Alexandre vont alors conclure un pacte. Alexandre va se marier avec Maria en échange de la promesse de bien s'occuper d'elle. Mais la promesse n'est pas facile à tenir. Alexandre décide de présenter Manon, une de ses anciennes partenaires à son frère. Il y a un quatrième personnage important, c'est Allis et son identité est dévoilée au fil du texte.

Mon avis : Ne vous fiez pas au joli sourire de l'auteur sur la couverture car c'est un roman que j'ai trouvé profondément triste et assez cynique.

Les années soixante et l'explosion sociale que fut mai 68 sont particulièrement bien décrits. Il souffle effectivement un vent de liberté dont Alexandre semble bien profité mais Yann regarde les évènements avec hauteur et s'indigne du comportement de ses contemporains, une attitude qui se retrouvera dans le roman à plusieurs reprises. Les philosophes de l'époque sont évoqués donnant une tonalité assez intellectuelle au roman.

C'est un roman triste car il y a plusieurs décès, toujours des personnes très proches des personnages et Yann pour combler cette tristesse va devenir carriériste, hautain et pourtant la fin est encore plus tragique. Cynique parce que le personnage d'Alexandre est celui du salopard de service, traitant les femmes avec pour seul objectif sa satisfaction personnelle. Le personnage de Maria contribue aussi à l'ambiance du roman car elle a une attitude ambivalente avec Yann et sera d'une jalousie, certes justifiée, paranoïaque avec son mari.

Ce roman pose évidemment la question du bonheur conjugal et la façon dont le thème est abordé prouve qu'il n'y a pas de ligne tracée, que les accidents de parcours peuvent être nombreux et qu'il y a toujours un point, un moment qui devient crucial où il faut choisir entre la rupture, l'acceptation ou le pardon.

 

logochallenge2, 3ème titre

emprunt

PAL +1 = 35