product_9782070128112_195x320

Nora revient chez son père, à sa demande. Elle qui n'a pratiquement jamais eu de vraies relations familiales avec lui se demande bien pourquoi il l'a faite venir. Il va lui demander de défendre son frère Sonny parce que ce dernier a étranglé sa belle-mère.

Rudy Descasse traverse une mauvaise période. Lui qui était enseignant dans un lycée s'est vu mis à pied à cause d'une agression avec des élèves et est obligé de revenir en France où il trouve un travaille chez un ami de la famille, Manille qui dirige une entreprise qui installe des cuisines aménagées. Sa femme Fanta l'a trompé avec son patron et il a des difficultés à tisser une relation aimante, complice avec son fils Djibril.

A la mort de son mari, Kadhy Demba est contrainte par sa belle-famille à  partir en France rejoindre sa cousine Fanta. Elle commence alors un voyage clandestin où elle connaitra plus d'épreuves que de bonheurs.

Mon avis : J'ai moyennement aimé cette histoire alors que certains ingrédients m'ont plu.

J'ai bien aimé la façon dont Dominique Blanc lisait le texte. Elle parvient parfaitement à rendre les états d'âmes des personnages principaux. Sa voix très douce accentue les fragilités des personnages, les rendant parfois émouvants.

J'ai également apprécié la vision de l'Afrique qui est proposée dans ce roman. Je ne me souviens plus des pays mentionnés mais on peut ressentir le climat, voir des paysages assez variés, des conditions de vie variant entre une relative oisiveté ou les pires travaux.

Ce qui m'a déplu c'est de ne pas arriver à faire le lien entre les personnages car je crois qu'il y en a un même s'il est très faible.

C'est aussi un roman relativement triste dans les destinées des personnages : Nora qui a vécu une enfance vraiment particulière avec ce père odieux, Rudy qui explique progressivement ce qui a conduit à sa déchéance et cette dernière qui ne semble pas s'arrêter, enfin le personnage de Khadi qui vivait de façon honnête et simple et qui se retrouve à la merci de personnes mal-intentionnées. J'ai trouvé la dernière partie vraiment horrible même si les dernières phrases reviennent sur un message d'espoir.

Tous ces personnages ont en commun un traumatisme, une blessure psychologique et je n'arrive pas trop à déterminer s'ils arrivent à s'en sortir ou pas.

80010040_pChiffre:Nombre pour la ligne prix littéraire, ce roman a remporté le prix Goncourt 2009

83566557_p, 2ème titre pour le mois de mai.

emprunt

PAL +1 = 48