51c6ZelNZgL

Le nouveau seigneur vient voir la famille de Tristan et lui demande un impôt bien trop important alors que celle-ci est libre et non sous le régime du servage. Le père prend une décision risquée : vendre ses terres pour s'installer ailleurs en faisant route avec des marchands. Un jour que Tristan et son frère Ganelon ramassent du bois, ils trouvent un moine blessé. Ganelon va chercher de l'aide à l'abbaye de Fleury. Lorsque Frère Jean est remis de ses blessures il fait venir les deux garçons et leur propose en remerciement de leur apprendre à lire et à écrire avant d'aller travailler aux champs avec leur père. Comme Tristan s'avère être un élève particulièrement doué, Frère Jean lui proposera plus tard de l'accompagner à Chartres. Là-bas, Tristan travaille à la copie d'un manuscrit mais Frère Jean lui réserve encore une surprise : il veut que Tristan découvre d'autres métiers et surtout qu'il devienne l'apprenti de Gondelac, le responsable des vitraux sur le chantier de l'église de Saint Aignan.

Mon avis : Un excellent roman historique sur le Moyen-Âge !

Le lecteur découvre ( ou retrouve ) la vie des paysans, la vie des moines dans une abbaye, le travail de copie dans le scriptorium, la place de la religion, le monde du travail des artisans du bâtiment à cette époque.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Tristan qui n'oublie pas d'où il vient, ce qu'il doit à frère Jean puis aux autres personnes qui le formeront. Il y a une nette évolution du personnage qui de naïf devient plus éclairé, plus ouvert d'esprit mais toujours en restant modeste.

C'est aussi un roman initiatique : Tristan grandit et apprend à se connaître, à se confronter à un monde de plus en plus vaste et qu'il doit essayer de comprendre.

Le roman se déroule à une époque où les sciences commencent à guider le travail de certains professionnels. Bien entendu cela n'est pas sans engendrer non plus de la peur et de l'intolérance car une bonne partie de ce savoir vient de l'Orient.

L'auteur écrit dans une langue accessible, il y a toutefois des notes de bas de pages qui expliquent certains mots pour le lecteur qui n'aurait pas les connaissances du contexte historique. Tout s'enchaîne avec fluidité ce qui rend le roman agréable et assez rapide à lire.

Un très bon roman à conseiller aux élèves de 5ème.

80010040_pobjet pour la 1ère ligne CDI