51H4BSXVPKL

Un homme, Sacha Milanof, d'un certain âge est en train de devenir aveugle. A l'occasion d'une rétrospective d'un artiste, Nino Salomon, il repense à ses années d'étudiant. En effet lorsqu'il étudiait l'archéologie, il rencontra Cynthia, une belle jeune femme dont il tomba amoureux mais dont il n'était que le confident. Après les cours, il la raccompagnait chez elle en voiture. Un jour, il fut invité à rentrer dans le mas des paons où il rencontra le frère jumeaux de Cynthia, Ugo et son père Nino. Plus Sacha cherche à en savoir plus sur Nino et devient ami avec Ugo, plus Cynthia semble s'éloigner. Lorsque Cynthia épousera son professeur d'archéologie, Sacha apprendra l'histoire du mas des paons, celle du père de Nino et de celui-ci. Puis au divorce de Cynthia, il essaiera de la conquérir puis se fachera avec elle.

Mon avis : Un roman agréable à lire qui emmène le lecteur dans une histoire d'amour et une histoire familiale.

J'ai bien aimé la façon dont Sacha raconte cette histoire en s'aidant de sa mémoire mais aussi de carnet de notes.

Le mas des paons est pratiquement un personnage à lui seul, son terrain, ses différentes dépendances et aussi la façon dont les paons en sont les emblèmes et inspirent le peintre mais aussi attisent la curiosité de Sacha.

Il y a une certaine vision de l'art qui est proposée, celle d'une répétition avec un infîme changement dans les détails, dans les nuances de couleurs, celle où une très bonne vision et une sorte de perception différente sont nécessaires.

L'histoire de la famille Salomon est pleine d'évenements de différentes natures, tristes ou joyeux et aussi d'aspects un peu secrets. J'ai trouvé les personnages masculins plutôt attachants : Ugo en raison de son amitié sans réserve pour Sacha et Nino qui se dévoile peu à peu, pourquoi il peint et pourquoi cet unique sujet de peinture et comment sa vie personnelle s'est construite. Le personnage de Cynthia est en revanche plutôt agaçant, entre fausse timidité, manipulation et méchanceté.

69898500_p 22ème titre

80010040_panimal pour la ligne prix littéraire

PAL +1 = 71