Grange-Philippe-L-empire-Des-Loups-CD-Album-862471116_ML ce n'est pas l'image de la couverture que j'avais, introuvable

Anna Haymes souffre de troubles de la mémoire. Lorsqu'elle voit le visage de son mari, il lui faut un certain temps pour reconnaître ce visage comme étant celui d'un proche et non d'un inconnu. Son mari décide donc de l'emmener voir un neurologue, Eric Hackerman.

Paul Nerteau est policier. Il enquête sur les meurtres sauvages de trois femmes turques, ouvrières clandestines mais qui se ressemblent fortement. Comme son enquête piétine, il fait appel à Jean-Louis Schieffer, surnommé le chiffre ou le fer, policier à la retraite réputé pour sa corruptibilité, sa violence mais aussi sa connaisance du quartier turc.


Mon avis : Un très bon roman qui emmène le lecteur dans des sujets originaux pour un roman de ce genre.

Il est question de manipulation cérébrale, d'identité, de corruption dans les hautes sphères, d'expérience scientifique et aussi de mafia turque.

L'intrigue est vraiment très bien construite, en alternant les deux personnages principaux comme narrateurs de l'histoire. La personnalité d'Anna est vraiment inquiétante, au début on se fait du souci pour elle puis lentement elle devient un personnage qui suscite aussi une certaine peur. Nerteau est attachant en jeune flic qui semble manqué d'expérience et qui pourtant mène très habillement son enquête. Schieffer est tout le temps trouble, on ne sait jamais de quel côté il est vraiment. Avec ces trois personnages qui sont vraiment très intéressants, le récit donne des frissons, des angoisses, parfois des scènes vraiment horribles. Un thriller réussi.

Le thème de la mafia turque, du trafic de drogue entre ce pays et aussi d'autres d'Asie puis l'Europe, m'a paru original et aussi trés fouillé, l'auteur a du se renseigner pour donner à voir quelque chose de vraiment très crédible sur l'histoire ou la politique en Turquie. Je n'ai pas vérifié, je n'ai pas le temps, si ça se trouve tout cela est une pure oeuvre de fiction mais il me semble tout de même que la société turque dans ses contrastes, entre volonté d'occidentalisme et tradition, est très bien dépeinte.

Les derniers chapitres de l'ouvrage sont vraiment surprenants.

Les lecteurs, euh oups, je n'ai plus la jaquette sous les yeux, une femme et un homme, interprète vraiment très bien ce roman en modulant leur voix, leur accent pour interprêter tel ou tel personnage et donnent ainsi une écoute très réaliste et pleine de suspens.

80010040_panimal pour la 3ème ligne sans thématique

88164107_p 8ème titre

PAL +1 = 75

emprunt