51S8Z6uO67L

Depuis que sa mère est malade, Connor fait un cauchemar dont il se réveille en sueur, affolé. Un soir, à minuit sept, un arbre monstrueux vient lui parler. Un marché s'installe entre le garçon et l'arbre : ce dernier viendra raconter trois histoires au garçon puis ce dernier devra lui dire la vérité.

Mon avis : Je suis assez partagée sur ce roman.

L'idée de fonds, l'arbre monstrueux qui fait peur mais qui finalement vient aider le garçon, m'a paru être une métaphore assez courante, que l'on retrouve souvent dans les livres où il est question de maladie, le monstre devient une manière d'exorciser la peur liée à la maladie et la mort. L'idée de départ donc étant connue, pas mal d'épisodes du livres sont un peu prévisibles. Cependant j'ai trouvé que la fin était émouvante car ce que ressent le personnage de Connor est moins naïf que ce que l'on rencontre souvent dans ce genre de récit.

Les illustrations apportent une dimension vraiment angoissante au récit, uniquement en noir et blanc, essentiellement à partir de trait. Elles contribuent vraiment à faire partager au lecteur les peurs de Connor, ses cauchemards.

J'ai trouvé les personnages d'adultes peu efficaces pour aider Connor, le dialogue ayant du mal à s'instaurer, surtout avec le père qui est parti vivre avec une autre femme. C'est un élèment de l'intrigue un peu gros, créant ainsi une sorte de dossier lourd pour les épaules d'une garçon.

De plus Connor n'est pas vraiment un personnage très sociable, j'ai eu du mal à avoir de la sympathie pour ce garçon qui traverse une épreuve, l'auteur ne rentre pas ainsi dans les schèmas souvent compatissants. Il faut atteindre la fin pour comprendre pourquoi il est ainsi.

Fin de la sélection 5ème-4ème des incorruptibles avec de belles découvertes mais pas vraiment de gros coup de coeur;-)