51+8JIOR4VL

Corto Maltese est à Venise pour rechercher "la clavicule de Salomon", une pierre précieuse grâce à une énigme laissée par son ami le baron Corvo.

Mon avis : J'ai du mal à en dire plus car c'est tout ce qui me reste de cette lecture.

Je n'ai pas vraiment aimé cette BD, ce n'est pas le dessin qui m'a dérangé, il est finalement assez classique avec tout de même une impression de certaines scènes surréalistes, de personnages plutôt froids et assez inexpressifs et de méchants caricaturaux qui ont tous le même regard un peu fou et les cheveux hirsutes, pas comme dans un manga mais presque.

La quête de la pierre est plutôt intéressante, Corto doit découvrir des indices qui le mène dans différents endroits mais c'est l'enrobage de l'intrigue, les nombreuses références à la franc-maçonnerie et puis parfois l'impression d'une progression un peu décousu et je reprends le terme surréaliste qui font que finalement les développements sont très moyennement intéressants.

La fin est assez déroutante, d'une part parce que j'ai envie de dire, tout ça pour ce résultat et ensuite parce qu'il y a une sorte de mise en abîme, peut-être ironique de la part d'Hugo Pratt, qui renforce le côté factice de l'intrigue.

Je ne sais ce que les collègiens penseront de cette BD qui finalement est quand même d'un niveau de lecture assez élevé.

91121022chez Enna, lieu pour la 1ère ligne

Pal +1 = 4