518OvWZjXHL

Toute la famille Duguay-Morvan est réunie pour les 50 ans de mariage des grands-parents. Il y a donc papy Edouard et Mamie Ernestine, les jumelles Annick et Rosie et leur mari Michel et Hercule, qui est également venu avec sa maîtresse et enfin Myriam, la fille d'Annick et Michel dont c'est aussi l'anniversaire de ses 18 ans. Si la famille Duguay-Morvan était riche autrefois, la fortune familiale a été dilapidée par les enfants cependant Edouard a une annonce à faire concernant l'héritage à la fin du repas. Mais une explosion a lieu, nucléaire semblerait-il, et tout le monde se réfugie dans la cave. Une fois la porte fermée par Nestor-le-domestique, on se rend compte que papy Edouard n'est pas là et peu de temps après un premier meurtre survient.

Mon avis : je n'en fait pas un coup de coeur mais il ne manque pas grand-chose.

C'est à la fois drôle et angoissant. Drôle parce que les membres de cette famille ne semble pas très unis et le moment où il semble se ressouder un peu, pour faire face au grand-père par intérêt et ensuite à cause de l'explosion, ne dure pas non plus trop longtemps tant ils se chamaillent comme de vrais gosses. Et justement les dialogues et les répartis de chacun ajoutés aux caractéristiques descriptives font que les situations sont vraiment amusantes. Cependant c'est un polar et les meurtres sont tous plus horribles les uns que les autres car on est bien dans un huis-clos sanglant mais même dans les meurtres et la façon de décrire les cadavres, il y a aussi une touche d'humour noir.

L'intrigue est bien construite, j'avais un vague doute sur l'identité du criminel mais ce sont surtout ses motivations qui au final sont très surprenantes.

Je n'en fais pas un coup de coeur car parfois le vocabulaire et certains dialogues sont familiers et puis j'ai trouvé cette famille un peu trop décadente.

88164107_p 1/25

91121022sphère familiale pour la 2ème ligne

PAL +1 = 20