92919254catégorie Famille pour la 3ème ligne

les-anciens-sont-de-sortie1-300x300

 

A quinze ans Joe Wiph est renvoyé du domicile maternelle. Un homme qui l'observe maniait des cartes pour un tour de magie lui dit d'aller voir Norman Terence qui est considéré comme un maître dans ce domaine. Norman accepte d'héberger Joe et de devenir son professeur. Norman a une compagne, Christina et Joe en tombe tout de suite amoureux.

Mon avis : J'ai bien aimé ce titre.

On sent bien qu'il y a un côté monstrueux chez Joe, tant il semble froid, distant, boudeur: l'ado dans toute sa splendeur.

On peut donc suivre cette vie de famille avec un changement de perspective vers la fin du récit. D'abord, le lecteur a ce qui semble être le point de vue de Norman et qui donne tout son sens au titre, les relations père-fils et leurs inconvénients freudiens et ensuite il y a celui de Joe qui donne un sens complètement différent à ce qui vient d'être lu.

J'ai l'impression qu'Amélie Nothomb aime bien jouer à faire des pirouettes vers la fin de son récit, en donnant une vision décalée. Si parfois cela peut-être humoristique, comme dans Pétronille, ici c'est un peu plus lugubre, mais cela était déjà perceptible dans le reste du récit.

Les personnages sont passionnés par le monde du spectacle et en montre les coulisses. J'ai bien aimé l'entraînement du magicien, sa formation, le fait qu'être doué est un avantage mais qu'il faut aussi s'exercer pour devenir le meilleur.

J'ai aussi découvert un festival, j'ai oublié le nom :-(, qui peut se résumer à musique, danse, sexe et drogue et qui va être un moment majeur de l'intrigue.

PAL + 1 = 44