Deux catastrophes écologiques aux graves conséquences composent ce titre. 

Dans la première, un village de pêcheurs au Japon voit une étrange maladie s'abattre sur les hommes et les animaux. 

Dans la deuxième, c'est l'explosion d'une usine chimique en Inde qui va entraîner des morts et de nombreux blessés dans la population locale. 

Mon avis : Avec une écriture directe et sans détour Christophe Léon nous fait faire un voyage dans le temps dans l'histoire des désastres écologiques.

Si les deux récits ont eu lieu vers la fin des années soixantes et la moitié des années quatre-vingts, il semblerait qu'il y ait encore beaucoup de travail à faire dans le domaine de la préservation de la faune et de la flore et la sécurité industrielle comme tendent à le prouver des évènements plus récents.

Les conditions de vie évoquées dans ces deux récits sont vraiment révoltantes, j'ai ressenti un profond dégoût pour les autorités et la façon dont elles ont géré ces situations. Mais ferions-nous mieux de nos jours ?

Malgrès les années qui ont passées, je ne suis pas sûre qu'il y ait eu beaucoup de progrès de fait et je ne sais pas comment vont réagir les lecteurs face à ce constat qu'ils vont forcément faire eux aussi. Je pense que l'auteur cherche à faire naître une prise de conscience, que son livre est l'un des meilleurs manuels d'éducation au développement durable que j'ai lu. Bien sûr, il y a d'autres titres qui parlent de l'écologie mais il me semble que dans celui-ci, les méfaits sont vraiment montré avec un point de vue réaliste, sans maquillage ou sans considérer que le public est trop jeune pour être confronté à une réalité dure et vraiment difficile, en bref, laide.

92919254 COULEUR pour la 5ème ligne

Emprunté au CDI du collège des Douits

PAL +1 = 49