IconeMenuCoupDeCoeur-300x241

L'auteur n'est qu'une enfant lorsque la révolution culturelle a lieu en Iran. Elle raconte les évènements avec son regard d'enfant : le port du voile qui devient obligatoire pour les filles, la suppression de la mixité, l'engagement de ses parents dans la révolution et le fait que désormais ils craignent pour leur vie, les arrestations des amis et leur retour, ses jeux d'enfants qui s'en trouvent influencés, etc.

Mon avis : c'est un coup de coeur pour cette BD.

J'ai beaucoup aimé le dessin en noir et blanc, sans autre nuance de gris : cela colle parfaitement à l'état d'esprit des évènements et cela renforce les expressions des personnages.

On peut imaginer que cela doit être très dangereux pour l'auteur d'avoir exprimé ainsi son point de vue et comment sa famille a vécu cette période troublée. Le fanatisme qui est exprimé dans certaines pages fait vraiment froid dans le dos. Être femme et oser ce témoignage doit être encore plus dangereux.

Les évènements sont racontés sous forme de chapitres qui ont des titres assez évocateurs et semblent bien respecter la chronologie des évènements. Cependant, lorsque l'on rentre dans les détails, l'histoire de l'Iran n'est pas facile à saisir. Heureusement qu'il y a une introduction faite par un autre auteur et qui explique dans les grandes lignes l'histoire de ce pays. C'est peut-être l'aspect le plus difficile de l'histoire : comprendre qui est le shah d'Iran, son fils, le rôle des américains, des russes, et de la religion. Je ne suis pas sûre d'être complètement au point, il faudrait d'ailleurs relire ou poursuivre par une recherche pour tout comprendre, mais pas le temps...

Sur la forme j'ai trouvé que la bd était facile à lire, sur le fond je pense qu'il faut des lecteurs à l'aise avec l'histoire, le déroulement d'une révolution, l'aspect religieux. Du coup, je ne suis pas du tout sûre que cela corresponde à des secondes bac pro, ou alors avec une certaine maturité peut-être. C'est là que je me rends compte que je ne connais pas encore très bien ce public :-(. Je pense que je le proposerai quand même en me disant que peut-être, un ou une élève pourra être sensible à la thématique du livre.

98438537LIEU pour la sixième ligne