Amédée et Suzanne Maillet ont un petit centre équestre mais ils ont aussi de graves problèmes financiers. 

Félix, leur petit fils, se réjouit d'aller passer ses vacances à la campagne, avec ses grands-parents, les chiens, les chevaux, le grand air. Dans le train qui l'emmène à destination, il y a quatres adolescents : deux filles et deux garçons, accompagnés d'une jeune femme. Quelle surprise lorsque cette bande de jeunes, visiblement à problèmes, descend à la même gare que lui et sont aussi acceuillis par ses grands-parents !

Mon avis : Un coup de coeur !

Cette fois, l'auteur s'adresse à un lectorat un petit peu plus âgé, d'une part à cause de l'âge de ses personnages qui sont bien des adolescents en pleine crise ( mutisme, styles vestimentaires très marqués, vulgarité orale, etc) et qui en plus ont dû faire des bêtises mais aussi à cause de la thématique des problèmes financiers et de la solution qui en découlera.

L'intrigue est bien menée : on découvre petit à petit les personnages, leurs problèmes personnels, les relations qui se tissent entre les jeunes et les chevaux, le travail à la ferme. Il y a bien sûr des petits conflits entre les adultes et les jeunes et Félix, qui au début voyait ces jeunes d'un mauvais oeil, va apprendre à les connaître.

Les émotions, le langage, tout est juste. Il y a dans ce roman l'idée que l'on peut s'améliorer, que l'on peut changer en bien, que l'on peut donner le meilleur de soi au profit des autres, qu'il faut oser aller vers les autres et c'est une belle leçon de courage et d'amour de l'autre que nous donne ce roman. 

Emprunté à la médiathèque

98438537 TITRE EN UN SEUL MOT