Ces 60 questions sont en fait regroupées dans sept catégories : l'influence de la musique sur la personnalité, les réactions physiologiques face à la musique, l'influence de la musique sur les actions du quotidien, le son et les émotions, l'influence de la musique sur les comportements sociaux, l'influence de la musique sur les compétences individuelles, les bienfaits de la musique sur la santé physique et mentale.

Mon avis : Ce documentaire est vraiment très intéressant pour comprendre la musique et son influence sur les individus.

Lorsque j'avais vu le titre, c'était l'aspect scientifique qui m'intéressait vraiment. En effet au lycée, avec les célèbres TPE, il y a un ou deux groupes qui veulent travailler sur ce thème. Je dois avouer que j'avais plutôt penser science physique ou science de la vie et pas science humaine pour le mot science qui est présent dans le texte. 

L'auteur s'appuie en fait sur des études menées par des chercheurs de différents pays. Pour chaque question, il y a une partie méthode, puis résultat et enfin conclusion. La partie méthode s'appuie beaucoup sur des questionnaires mais il y a aussi parfois l'usage de l'irm, de la mesure de la fréquence cardiaque ou de l'activité visuelle qui relève peut-être plus de l'aspect que je cherchais.

Toutes ces questions montrent donc à quel point la musique a souvent une influence positive lorsqu'on l'écoute ou encore mieux lorsqu'on la pratique. Elle montre aussi comment nos comportements peuvent être manipulés par la musique. C'est donc un ouvrage très pertinent pour comprendre certains phénomènes psychologiques.

C'est vraiment une lecture très agréable dû au format de la double page par question, avec une page d'introduction ou de présentation de situations en rapport avec la question et la deuxième page qui s'appuie sur les trois parties : méthode, résultat, conclusion. Il y a aussi les sources de l'enquête et cela me semble vraiment très bien pour amener des étudiants à consulter de manière plus complète ces travaux de recherche. Enfin dans la partie conclusion, l'auteur adopte un style qui lui est plus personnel et qui ne manque pas d'humour.

Merci à Babelio et à sa dernière opération Masse critique 

masse_critique

98438537 MUSIQUE pour la 8ème ligne