Angel est le fils d'une femme originaire d'Espagne qui a suivi en Amérique ses employeurs. Cette femme se fait enlevée par les Indiens et connaît alors une vie d'errance durant laquelle sera conçue Angel. Angel vit donc ses premières années dans le nomadisme et avec la peur des colons. Pourtant, un jour, la tribue doit affronter une troupe de soldats et Angel sera fait prisonnier puis esclave. Son maître est odieux avec lui et fait souvent des paris sur le fait que les Indiens savent nager de façon innée. C'est en partie à cause de cela qu'il arrivera à s'embarquer comme clandestin sur un bateau d'exploration scientifique.

Mon avis : Un coup de coeur pour ce roman.

Je connaissais, un peu, François Place comme illustrateur et je n'avais pas encore eu l'occasion de le lire.

C'est vraiment une très belle histoire avec une intrigue très riche, très bien construite et qui amène le lecteur à réfléchir sur la colonisation, l'esclavage, la survie, la tolérance, l'exploration, la notion de sauvage ou d'altérité.

J'ai beaucoup aimé la façon dont était traité tous ces thèmes avec le personnage d'Angel qui est vraiment un personnage attachant, plein de courage, qui s'adapte à toutes les situations et qui ne manque pas de discernement et de recul sur ce qu'il vit.

C'est un texte très littéraire et très riche en vocabulaire. J'ai apprécié cette qualité d'écriture car cela rend d'autant plus intéressante ce type de lecture. 

Selon moi c'est un récit qu'il faudrait conseiller à des 4èmes d'une part à cause du contexte historique mais aussi à cause de l'aspect presque ethnologique et philosophique du texte. 

En écrivant ces mots, je me rends compte que cela pourrait faire lecture très intello. Mais oui c'est une lecture à la fois agréable et dont l'objectif est bien de faire passer un message de tolérance et de réflexion.

98438537 COULEUR pour la 8ème ligne

Emprunté à la médiathèque