Stephane vit à Lyon avec son père. Depuis que le virus U4 a commencé à faire des ravages, elle est seule car son père est épidémiologiste. Elle sort de chez elle pour aller au point de ravitaillement en espérant que son père revienne mais bientôt elle n'est plus en sécurité dans l'appartement et rencontre d'autres joueurs de WOT qui veulent aller au point de rendez-vous fixé juste avant qu'il n'y ait plus de réseau et d'éléctricité. Stéphane qui ne croit pas trop à ce rendez-vous va pourtant se retrouver obligée de suivre ses nouveaux amix.

Mon avis : Je suis très en retard dans la rédaction de mes billets. Ce titre je l'ai lu au moment des attentats et les scènes de fin du monde et de violence présentes dans ce roman prenaient du coup une résonance très particulière.

J'ai emprunté ce titre à la médiathèque avec Yanis ( que j'ai dû rendre car je n'ai pas eu le temps de le lire) mais j'ai très envie de lire les trois autres volumes de cette série écrite avec 4 auteurs et peut-être que lorsque je retournerai à la médiathèque, j'emprunterai d'abord Jules ou Koridwen. Si tout ce que je raconte sur cette série est du chinois pour vous, je vous invite à suivre ce lien, ce sera bien mieux expliqué que si je vous fais un long discours : U4, le phénomène de la rentrée littéraire ado

J'ai beaucoup beaucoup aimé ce roman, il manque un tout petit quelque chose pour en faire un coup de coeur, c'est peut-être la fin qui m'empêche d'en faire un coup de coeur mais je ne vous la dévoilerai pas ;-)

J'avais lu le premier tome d' Instinct de Vincent Villeminot qui avait été un coup de coeur. C'est un peu pour ça que j'avais emprunté ce titre, pour retrouver le style de l'auteur. Ce que j'ai vraiment aimé dans ce roman c'est qu'à travers le personnage de Stephane qui est à la fois très mature et qui semble être une personnalité très forte et en même temps très fragile, l'auteur ne manque pas d'être exigeant envers son lecteur en lui demandant aussi quel serait les choix qu'il ferait s'il était confronté à des situations difficiles.

C'est une lecture très prenante et très angoissante : imaginez le monde laisser aux mains des ados de 15 à 18 ans et aux militaires à cause d'un virus ravageur, cela donne donc un mélange assez explosifs et pleins de rebondissements. c'est d'autant plus prenant que le nombre de personnages vraiment importants n'est pas si nombreux et que leur entrée en scène est soigneusement orchestrée.

A lire absolument si vous être amateurs de phénomène éditorial ou de scénarios catostrophes. Pour les grands adolescents, à partir de la 3ème et les lycéens.

PRENOM  pour la 10ème ligne du Challenge Petit BAC 2015 chez Enna

1er titre pour la challenge 1% de la rentrée littéraire 2015 chez Hérisson