Dans un monde futuriste où les dirigeants suppriment de plus en plus de libertés, une femme, Lynn, s'inquiète pour son mari, éboueur spatial qui n'est pas rentré de sa mission. Elle va rencontrer un journaliste qui ne peut publier aucun de ses articles, victime de la censure de son chef.

Il semblerait pourtant que quelqu'un ait réussi à faire parvenir dans le courrier du président, un livre pour enfant qui dénonce le régime sous la forme d'un conte autour d'un métronome qui arrête le temps et permet au roi de régner éternellement. Bien entendu, le livre n'est jamais arrivé aux mains du président, doit rester secret et fait l'objet d'une enquête policière.

Mon avis : J'ai beaucoup aimé cette BD et son univers très réaliste.

Ce qui est inquiétant dans ce régime c'est qu'il a l'apparence d'une démocratie où il est demandé au peuple de voter par voie électronique pour approuver les décisions du régime. C'est d'autant plus inquiétant que Lynn et le journaliste semblent être les seuls à être conscients de toutes ces libertés qui disparaissent.

Un monde futuriste très crédible avec des dessins avec des couleurs dominantes en fonction des environnements : les extérieurs, le journal, l'appartement de Lynn, celui de sa soeur Lauren, tout ce qui a un lien avec le journaliste, les scènes dans l'espace ou les interventions policières. Cela contribue grandement à accentuer l'intrigue et à donner symboliquement une impression d'univers très réglementé, très clos.

L'intrigue est vraiment très intéressante et très bien construite, j'ai apprécié comment les évènements politiques et personnels des personnages s'imbriquaient les uns aux autres pour permettre les rebondissements.

J'espère qu'elle plaira aux lycéens comme elle m'a plu et qu'ils seront sensibles à l'atmosphère de cette BD.

10ème ligne, catégorie MUSIQUE pour le Challenge PETIT BAC chez Enna