Charlotte Salomon est une artiste peintre que l'auteur admire. Pour cette raison, il a décidé de lui rendre hommage en racontant sa vie et en menant son enquête personnelle pour que cela soit le plus proche de la réalité.

Mon avis : J'ai été prise d'un sentiment paradoxal à l'issue de cette lecture.

Quand il y a un auteur qui se manifeste trop souvent dans son texte, j'ai tendance à ne pas aimer parce que je trouve que dans ces cas-là, c'est comme si il voulait forcer la main de son lecteur pour l'emmener là où il veut. Bien qu'il y ait quand même pas mal d'interventions, cela m'énervait un peu mais j'avais vraiment envie d'aller au-délà de ces appartés.

Je ne connaissais pas cette artiste et son histoire familial m'a vraiment bouleversée ainsi que le contexte de la Seconde Guerre Mondiale et de l'antisémitisme.

C'est une lecture qui aurait pu être plus rapide parce que l'auteur explique justement qu'il voulait parler d'elle en phrases courtes et qui n'occupent donc en général qu'une ligne mais il y a une telle intensité dramatique et psychologique que je me suis arrêtée au milieu et que j'ai repris ces derniers jours en arrivant jusqu'au bout mais, dois-je le préciser, en larmes tant la fin est à la fois horrible et pose la question du souvenir, d'autant plus lorsque ce sont des artistes qui étaient prometteurs mais qui ont été victimes de la barbarie nazie.

Cela aurait pû être un coup de coeur car le parcours de Charlotte est vraiment très particulier mais j'aurais préféré que les phrases où l'auteur explique pourquoi tel passage se passe dans tel lieu, comment il a retrouvé telle ou telle personne se situe peut-être dans une postface.

69898500_p 2014, 24ème titre chez Enna

107416690_qChallenge PETIT BAC 2016 chez Enna, 1ère ligne PRENOM

P.S. Désolée, pour les insertions de logo et de liens, avec le nouveau windows, c'est une cata...