Blanca Dupraz, la veuve de François, sa belle-fille Pauline, veuve de Rémy et Florentin, orphelin, quittent leur village savoyard pendant la messe qui rend hommage à leurs proches disparus dans une avalanche, alors que les hommes venaient juste de rentrer de la guerre en 1919. Lorsque le groupe arrive au premier refuge, un ancien poilu leur dit qu'il avait rendez-vous avec François au sujet d'une montre. Blanca ne veut pas croire à cette histoire où son mari aurait volé la montre d'un gradé mort au combat. Pourtant, dans la nuit, l'homme fracasse le double fond de leur balle, une boîte en bois utilisée par les colporteurs, et y découvre la montre. Cette découverte va entraîner de nombreux conflits entre cet ancien soldat et le groupe de voyageurs.

Mon avis : Un coup de coeur également pour cette bande dessinée !

Le dessin est vraiment très beau, très précis et montre bien le périple entrepris par ces femmes et ce jeune garçon, presque en âge de devenir homme. J'ai trouvé les scènes de montagne vraiment majestueuses avec le dessin en noir et blanc et quelques nuances de gris-bleu, le lecteur peut sentir le froid, le danger de ce voyage et aussi du coup la force de caractère des personnages.

J'ai beaucoup aimé cette BD parce qu'elle est racontée à travers la voix de Florentin. C'est un jeune homme qui choisit de suivre deux femmes, un pari risqué pour l'époque et j'ai aimé la façon dont il les considère toutes les deux et comment il est partagé parfois entre ses envies personnelles et la volonté d'aider et aussi de s'aider lui-même pour aller au bout de ce voyage.

Il est aussi très intéressant que ce soit un jeune homme qui raconte l'histoire car c'est une histoire d'émancipation féminine : les deux veuves qui ne veulent pas avoir à subir la décision de leur famille sur la poursuite de leur vie et qui décident de reprendre le travail de leurs hommes, le statut des femmes à la suite de la première guerre mondiale n'est pas forcément très glorieux et certaines commencent à revendiquer des droits, la rencontre de la nouvelle belle-soeur de Blanca, directrice d'une école pour devenir institurice,  et en particulier celle de l'une de ses élèves, où il est possible de voir qu'une littérature féministe mais interdite est en train de se diffuser et surtout l'évocation du droit de vote dans des pays étrangers. Tous ces petits moments montrent que les choses changent, très lentement certes mais qu'il y a quand même une volonté de faire changer les choses. D'ailleurs la dernière planche est pleine de promesse et d'espoir et est vraiment très belle.

Une BD très instructive et très plaisante à lire, car l'intrigue est vraiment très riche et très bien construite, à partir du lycée.

4597dca13975ca7b1c6e9b3fa79d5fc2

107416690_q LIEU pour la 1ère ligne chez Enna

2ème titre pour le Challenge 1% de la rentrée littéraire 2015