Pour la fête de fin d'année, Eiji a réussi à convaincre presque toute sa classe de terminale de participer avec le thème du "maid café" sauf Mai, une jeune fille qui n'hésite pas à se servir de ses connaissances en karaté pour repousser tous ceux qui l'embête. Mais Eiji n'est pas du genre à laisser tomber et à force de persévérer il va comprendre pourquoi Mai est ainsi.

Hiro, le frère de Mai, fait tout pour se faire remarquer d'Himari. Un jour la jeune fille lui téléphone pour lui demander de passer la nuit chez elle. Le garçon qui commence à se faire un film va vite comprendre les réelles motivations de la jeune fille.

Mon avis : Un deuxième tome qui poursuit habilement les aventures amoureuses de nos lycéens.

Les sentiments et les situations amoureuses et psychologiques sont très bien traités, cela devrait donc paraître très crédible aux jeunes lecteurs.

J'ai apprécié que dans ce deuxième tome, il y ait moins de personnages et des aventures qui durent un peu plus longtemps pour permettre de comprendre de façon plus fine et plus subtile ce qui arrive aux adolescents.

C'est vraiment très agréable à lire et les dessins un peu osés m'ont paru toujours liées à des situations d'ambiguités ou de fantasmes et ils m'ont semblé aussi moins nombreux, peut-être justement parce qu'il y a moins de personnages.

Une série qui continue à me paraître idéal pour les lycéens.

107416690_q  LETTRE ISOLÉE pour la 2ème ligne