Yannis habite à Marseille, là aussi le chaos règne depuis la mort des adultes. Il se prépare à partir pour Paris pour le rendez-vous de Kronos, pour remonter le temps et éviter que le virus U4 ne fasse ses ravages. Avant de partir, il s'équipe comme il peut et il met le feu à son immeuble pour détruire les cadavres de ses parents et de sa soeur ce qui ne l'empêchera pas par la suite de voir leur fantôme.

Mon avis : J'ai beaucoup aimé ce dernier titre de U4.

Comme tous les autres le début peut paraître horrible avec les scènes d'une ville dont la plupart des habitants sont morts. Ici l'auteur a voulu se servir du port et c'est franchement lugubre.

J'ai aimé le personnage de Yannis qui essaye de se débrouiller pour organiser son voyage, ses rencontres avec les autres survivants et les autres Experts du jeu, sa façon de faire son deuil de sa famille. Comme Jules, Yannis a un côté petit garçon qui devient plus mûre à cause des évènements.

Comme les autres volumes, l'accent est mis sur la défiance entre les adultes survivants, essentiellement les militaires et les jeunes. Yannis aussi préfère la liberté et aussi les risques qu'elle reprèsente plutôt que de se plier au contrôle de l'armée. Il va pourtant avoir à se montrer violent pour se défendre ainsi que ses amis.

C'est une lecture très captivante parce qu'il y a un aspect profondément humain : survivre, apprendre l'autonomie, choisir sa vie comme on souhaite la mener, affronter les difficultés, découvrir les sentiments et l'amour.

107416690_q PONCTUATION pour la 6ème ligne