Arthur a gagné un séjour à San Francisco pour rencontrer Edward Latimer le directeur de Pixel, un grand studio d'animation, en répondant à un questionnaire en ligne. Arthur est très excité à l'idée de voir en personne son idole. Il est un peu inquiet à cause de son anglais mais rapidement le lycéen se rend compte en discutant avec Anna, l'assistante de Latimer chargée des relations avec la presse, qu'il se débrouille plutôt bien en s'aidant parfois de son smartphone ou en faisant des déductions sur le vocabulaire qu'il ne connait pas. Mais le séjour ne se déroule pas tout à fait comme prévu : lorsqu'Arthur se rend pour la deuxième fois au bureau de Latimer pour qu'il le reçoive et qu'il ne répond toujours pas, Anna décide de rentrer quand même dans le bureau et découvre que son patron est très probablement mort, un couteau dans le coeur. Arthur veut mener son enquête.

Mon avis  : Une lecture très captivante !

C'est ma première lecture dans cette collection. Pour celles et ceux qui n'en connaitraient pas le principe, c'est une histoire qui commence en français et progressivement, il y a introduction d'une langue étrangère. Pour l'instant, il y a plusieur titres en anglais, deux titres en allemand et en espagnol et ils correspondent à différents niveaux du CECRL. Celui que j'ai lu correspond à B1 seuil.

C'est vraiment très bien fait. D'une part parce que les auteurs pour les textes en français ne sont pas choisis au hasard, ce sont souvent des noms connus de la littérature jeunesse et ensuite parce que le passage d'une langue à l'autre se fait de manière très progressive et très naturelle. J'insiste sur ce dernier point parce que j'avais peur que cela fasse trop artificiel mais il y a d'abord une mise en condition par les dialogues, puis ensuite par des phrases de description et il n'y a que le dernier chapitre où tout est anglais, auparavant, il y avait encore une alternance dans le récit entre français et anglais, même si la place de l'anglais devient bien entendu de plus en plus importante. Voilà pour l'aspect linguistique qui est vraiment très positif : j'ai réussi à tout lire et sans m'aider du dictionnaire ou de mon smartphone, parce que comme Arthur, j'ai déduit le sens des mots que je ne connaissais pas ! Je donne peut-être l'impression de me lancer des fleurs mais comme disait une affiche au lycée : "Read in english and be proud of it !"

Sur le plan de l'intrigue, je ne suis pas déçue non plus. Christophe Lambert est un auteur que j'apprécie et cette histoire correspond bien à ce qu'il écrit habituellement : une très bonne intrigue policière avec un héros sympathique, intelligent et débrouillard. Je ne connaissais pas Sam Vansteen et ce fut une belle découverte pour ce récit écrit à deux mains. Ce serait intéressant de savoir les procédés d'écritures choisis : est-ce que tel auteur a écrit les textes en français et l'autre en anglais ? est-ce qu'ils ont travaillé en commun et en présentiel ou est-ce qu'ils ne ce sont jamais rencontré ? Comment ont-ils choisi les évolutions de l'intrigue, le rôle des personnages, etc ?

 Une lecture à conseiller à des élèves en fin de 3ème ou en 2nde et qui aime le genre policier.

107416690_q    OBJET pour la 7ème ligne

logopolarssharon1