Un homme est envoyé dans un village isolé et quasi abandonné pour prévenir la population qu'un chantier va avoir lieu pour la construction d'un barrage et que tout sera ensuite sous l'eau. L'endroit est effectivement très étrange et en rencontrant le dernier homme vivant là, il va comprendre que l'endroit est comme maudit depuis qu'un étrange objet tombé du ciel à entraîner des évènements très étranges et funestes.

Mon avis : Un récit de science fiction court mais qui n'est pas pour autant des plus aisés à lire.

Je crois que c'est le propre de Lovecraft d'avoir des personnages un peu sombres, tordus et qui ne sont arrangés par les évènements qu'ils vivent.

J'ai moyennement aimé cette histoire alors que j'ai bien accroché au début. Ce "truc" tombé du ciel va d'abord susciter la curiosité des scientifiques de l'université voisine et j'ai bien aimé la façon dont la chose résiste à leurs expériences de découpage, de refroidissement et qui finalement disparaît petit à petit. C'est la suite de l'histoire qui devient franchement lugubre et macabre puisque cet élèment a priori extra-terrestre va entraîner des modifications à l'endroit où il est tombé et la ferme la plus proche va en subir les frais.

C'est une ambiance angoissante, mystérieuse, entre fantastique, petits hommes verts et folie qui se crée au fur et à mesure. Amateur de frayeur, les frissons sont garantis. Mais attention c'est quand même écrit dans un style très littéraire avec un vocabulaire souvent recherché. Petit mais costaud, serait donc l'appréciation la plus représentative de ce court récit.

A partir de la 3ème, moyens à bons lecteurs.

107416690_q COULEUR pour la 7ème ligne