Lors de la récréation, une petite fille remarque qu'Arthur rougit facilement. Aussitôt c'est l'escalade, tout le monde se met à se moquer du garçon qui ne résiste que faiblement aux moqueries. La petite fille se met à regretter sa remarque  mais il est trop tard, Paul le meneur se met même à lui faire peur.

Mon avis : Un bel album qui traite d'un sujet délicat : les moqueries qui peuvent tourner à l'intimidation, au harcèlement.

La palette de couleurs est limitée : rouge, noir, blanc, beige, gris. Des dessins simples qui mettent bien en avant les rôles de chacun en jouant sur la position ou la taille des personnages et en faisant ressortir les états d'âmes des enfants à travers l'utilisation dominante de telle ou telle couleur, en gros rouge ou noir.

L'auteur et illustrateur a vraiment très bien décrit les comportements des enfants : tout part d'un rien et prend une ampleur disproportionnée s'il y a dans le lot une personnalité aux mauvaises intentions, ceux qui suivent par facilité puis qui au fur et à mesure prennent conscience qu'ils font du mal mais n'osent rien dire par peur de représailles. Pourtant il faut bien que la loi du silence soit brisée pour que l'engrenage s'arrête.

Une belle lecture donc pour sensibiliser dès le primaire aux mots qui peuvent blesser, aux comportements qui peuvent conduire à l'isolement d'un autre enfant.

107416690_q COULEUR pour la 8ème ligne

Fait partie de la sélection CE1 du prix des Incorruptibles