Publié en 2007 chez Gallimard jeunesse, 283 p. Emprunté au CDI du Collège.

Premières phrases : " Le shérif adjoint m'a demandé de vider mes poches : deux pièces de vingt-cinq cents, une autre d'un cent, une plaquette de chewing-gum et un rouleau de grip pour ma planche de skate. Minable.

- Tu peux entrer. Il t'attend, m'a dit l'adjoint."

A la page 100 : " Aussi étrange que ça paraisse, plus je fixais le tatouage sur le bras de Shelly, plus il ma paraissait naturel. Le fil de fer barbelé convenait bien à sa personnalité."

J'aime : La première de couverture est jolie avec un paysage marin, très douce et paisible. Après lecture, je me dis qu'elle contient peut-être déjà un élément sur la fin de l'histoire. La thématique de la protection de l'océan et le fait que les personnages principaux font tout pour défendre leur conviction, leur objectif de protection de la mer. Le personnage principal, un jeune garçon, collégien, je ne sais plus si son âge est dit, mais il me semble qu'il a l'état d'esprit d'un cinquième, donc 12-13 ans, très attaché à son père mais aussi conscient de ses défauts. Je l'ai trouvé assez mature, très courageux, prêt à tout pour sauver sa famille et la mer. J'ai aimé aussi le style de l'auteur et sa façon de présenter des personnages entiers, peut-être un peu excessifs, ce qui colle bien à l'image qu'on peut se faire des Américains, même si cela fait un peu cliché écrit comme ça.

J'aime pas : Il y a peut-être quelques maladresses de traduction mais je n'ai pas d'exemple concret à citer, pas bien !

logo petit bac ALIMENT/ BOISSON pour la 1ère ligne