Edité chez Rageot en 2014, 219 p. Emprunté à la médiathèque Le Phénix.

Premières phrases : " Confins de Chimera, au bord de la faille, sous l'oeil de la lune mauve, deux ans plus tôt.

Les braconniers se sont arrêtés pour la nuit. Ils comptent sans doute rejoindre le pont du passeur. Lorsqu'ils l'auront traversé, il sera trop tard pour agir."

A la page 100 : " - J'ai besoin d'air.

La colère habite l'héritier. Une collère que Dickens a du mal à comprendre.

- Soyez prudent lui conseille-t-il."

J'aime : la première de couverture que je trouve très jolie, le fait que ce soit facile à lire avec des phrases et des chapitres courts, qui donne un rythme à la lecture, la présence de la mythologie et d'éléments culturels riches, le fait que la frontière entre mythe et réalité est très poreuse, les relations qui se nouent entre les personnages mais ils sont parfois en désaccord, ce qui pimente l'action, l'effet catharctique de la rencontre entre Onde et la Sirène.

J'aime pas : rien à déclarer !

Pour quel public :  A partir de la 5ème pour les amateurs de mythologie, d'aventures, de jeu vidéo

logo petit bac  ANIMAL pour la 2ème ligne