Paru en 2016 aux éditions Thierry Magnier, 48 p. Emprunté au CDI et déjà rendu depuis bien longtemps et je n'ai pas fait de brouillon des phrases...

Différentes lettres, adressées à diverses personnes des parents à la Ministre, où ce mauvais élèves expliquent ses difficultés, l'échec qu'il ressent.

J'aime : Attirée par les nouvelles couvertures de la collection Petite Poche, plus design, abstraite et pleine de couleurs, il y en a eu un certains nombres d'arrivés au CDI.

C'est un petit roman, donc facile à lire mais le thème abordé peut-être lourd ou en tout cas sensible. Et au risque de me répéter j'ai trouvé que chacune des lettres mettait à jour la sensibilité, les émotions de cet élève et cela m'a profondément touchée parce que des élèves comme celui-çi on en a forcément croisé dans un parcours d'enseignant.

Attention léger spoiler à suivre !

On sent bien aussi que pour un mauvais élève, ce personnage a quand même une belle syntaxe et aucun problème d'orthographe, il faut donc attendre la dernière lettre pour voir, comment dire, l'ampleur du désastre.

J'aime pas : rien à déclarer

Pour quel public : pour tous ! petits et bons lecteurs, pour les petits, je suis consciente que cela peut avoir un effet miroir qui pourra être peut-être négatif ou alors, c'est la grande naîve que je suis qui écrit, cela les incitera peut-être à faire des petits efforts, pour les grands lecteurs, les sensibiliser à la difficulté, les inciter à faire preuve de tolérance et pourquoi pas d'entraîde...

107416690_qOBJET POUR LA 2EME LIGNE