Cette semaine j'ai lu :

1) Typos. 1. Fragments de vérité de Pierdomenivo Baccalario. Flammarion, 2014. 248 p. 

Commencé le 24, fini le 27.

A Maximum City ville où  K- lab fait régner sa loi, 4 étudiants travaillent pour un journal clandestin, Typos.

Une dystopie dont certains éléments m'ont échappé. Un problème de traduction ? En tout cas bien que l'intrigue soit intéressante dans le fait qu'elle dénonce la manipulation de l'information, certains détails m'ont laissé une impression de décousu.

2) Je suis qui Je suis de Catherine Givre. Éditions du Rouergue, 2016. 126 p. Lu le 27/10.

Raph à un chagrin, s'entend mieux avec les garçons que les filles, doit ranger sa chambre et sa mère attend un bébé. 

Un roman assez rapide à lire et qui évoque très bien la quête d'identité à l'adolescence, ce que c'est de grandir et comment certains états d'âmes peuvent être ressentis. Une belle histoire de rencontre,d'identité, de changements intimes et familiaux qui aident à se construire. Idéal pour des 4eme- 3eme.

3) Le jeu du maître. 2. La révolution de James Dashner. Pocket jeunesse, 2016. 295 p.

Commencé le 28 et fini le 31, environ  5 heures de lecture.

Après avoir fini le Sentier, Michael se réveille dans un endroit qu'il ne connaît pas. Et l'agent Weber est sur place pour lui expliquer qu'il est dans le corps de Jackson Porter. Car Kaine à reussi son objectif : transférer une Tangente, un programme informatique ou une intelligence artificielle, dans un corps humain. Pour essayer de comprendre et d'arrêter Kaine, Michael/Jackson veut retrouver Sarah et Bryson.

Aspect technique toujours un peu difficile à suivre mais lecture captivante. Beaucoup d'événement s'enchaînent et l'auteur joue sur les apparences, sur les frontières entre réel et virtuel, sur l'ambiguïté de certains personnages. 

Idem, 4eme ou 3ème bons lecteurs.

4) 14-14 de Silene Edgar et Paul Beorn. Éditions France loisirs, 2015. 350 pages.

Commencé le 31 et fini le 1er, environ 5 heures de lecture.

Adrien ne sait comment dire à  Marion sa meilleure amie qu'il voudrait sortir avec elle. Alors qu'ils avaient rendez vous dans leur endroit préféré, Marion annonce qu'elle ne viendra pas et qu' elle sort avec un autre. Adrien croise une vieille femme et sans le savoir il vient de créer un lien vers le passé. Une correspondance va alors commencé avec Hadrien qui vit en 1914.

Très beau roman qui intègre parfaitement l'epistolaire, une très belle histoire d'amitié qui évoque aussi très justement l'adolescence, le rapport à l'école, la famille et bien entendu les prémices de la première guerre mondiale. 

5) Thermae Romae III et IV de Mari Yamazaki. Éditions France loisirs, 2013. 

Commencé et fini le 1er novembre.

Lucius est devenu un personnage important et le sénat qui n'apprécie pas Hadrien veut le rendre moins populaire en s'attaquant à Lucius en m'envoyant dans une zone infestée de bandits. Mais Lucius y découvre des sources chaudes et après un voyage dans un village thermal au Japon, il transforme ce lieu.

Alors que le fils d'Hadrien est mort et que ce dernier lui demande de veiller sur son petit fils, Lucius arrive dans une baie au Japon d'où il n'arrive pas à repartir.

J'adore ce manga qui explore de manière si fine l'art des bains de la Rome Antique et dans le Japon moderne ! J'aime les dessins, les situations humoristiques qui découlent de ce décalage entre ce romain et les japonais et surtout les apports culturels et historiques sur  ce sujet. ♡

En ce moment je lis

L'auberge rouge de Balzac.

Une nouvelle avec une histoire imbriquée, pour l'instant j'apprécie, l'histoire prend une tournure entre fantastique et policier.

Et après

Adieu et La maison du chat qui pelote de Balzac