Publié au Rouergue en 2014, 380 pages. Livre du CDI

Résumé : Comme la mère d'Auguste et Césarine est dans le coma, qu'Auguste est obligé de vivre au collège avec Marc à cause d'un bracelet électronique et que Marc essaye de préparer un plan de fuite pour sauver les archives, ces trois personnages essayent de rester discrets pour endormir la méfiance des autodafeurs. Pourtant Césarine décide de ne plus être mise de côté et va régulièrement rendre visite à sa mère, accompagnée de son amie Sarah. Auguste se retrouve avec une cavalière désagréable pour faire plaisir à son ami Néné pour le bal de fin d'année. Cela tombe mal car c'est justement ce soir-là que Marc avait prévu de s'enfuir.

Mon avis : Je suis partagée sur ce roman.

D'un côté il y a une intrigue très intérressante, pleine de rebondissement, riche, surprenante et qui donne envie sans cesse de savoir la suite ce qui fait que les pages s'enchaînent, rapidement avec une sorte d'addiction.

De l'autre, je n'aime pas trop le style surtout dans les chapitres où la narration est centrée sur Auguste. Il y a quelque chose qui m'embête, surtout dans les dialogues qui sont vraiment très proches de la façon dont s'exprime les adolescents  avec un langage franchement famillier alors que par opposition le journal de Césarine est plus dans un écrit qui semble plus conventionnel mais qui est aussi à sa façon plein de touche d'humour et aussi d'émotion.

J'ai l'impression de tomber dans un piège, celui de l'intrigue qui l'emporte sur les qualités d'écritures.

Bien sûr, je vais lire le troisième tome parce que ,quand même, j'ai envie de savoir comment cela finit et qu'au fond le texte a des qualités, surtout à cause du message véhiculé par l'intrigue même si je trouve qu'il y a quand même des points négatifs.

A qui conseiller ce livre ? 5ème très bon lecteur ? 3ème bon lecteur ?  Ne vous fiez pas au masculin parce que je pense que les garçons commes les filles peuvent le lire, les deux s'attacheront peut-être à la lutte du bien contre le mal, au suspens, aux relations entre les personnages, aux deux héros principaux, Auguste et Césarine.