08 avril 2017

Skeleton Creek. 2. ENGRENAGES de Patrick Carman

Publié en 2011 chez Bayard jeunesse, 210 p. Emprunté à la Médiathèque le Phénix Premières phrases :" Dimanche 19 septembre, dans la nuit Est-ce bien moi qui fait ça ? Pourquoi met-elle tant de temps ? Il fait froid là-dedans. Je ne pourrai pas redescendre par là. L'oiseau gravé dans le bois. Pourquoi ? " A la page 100 : " 22 septembre 10H00 Je suis assis au café, seul. Je viens d'arriver. Aussitôt après avoir supprimé le mail de Sarah, je me suis recouché. Le soleil se levait, ce qui m'a rassuré." J'aime : La présentation en... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 avril 2017

Comme un poisson dans L'EAU de Carl Hiaasen

Publié en 2007 chez Gallimard jeunesse, 283 p. Emprunté au CDI du Collège. Premières phrases : " Le shérif adjoint m'a demandé de vider mes poches : deux pièces de vingt-cinq cents, une autre d'un cent, une plaquette de chewing-gum et un rouleau de grip pour ma planche de skate. Minable. - Tu peux entrer. Il t'attend, m'a dit l'adjoint." A la page 100 : " Aussi étrange que ça paraisse, plus je fixais le tatouage sur le bras de Shelly, plus il ma paraissait naturel. Le fil de fer barbelé convenait bien à sa personnalité." J'aime :... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 mars 2017

Rush. Contrat #2. Nuit NOIRE de Phillip Gwynne

Edité en 2015 chez Casterman, 259 p. Premières phrases : " Jeudi. 01. Le syndrome de la cigale - Ne regarde pas, ne regarde pas, me répétai-je à l'approche de la villa des Havilland. Mais ce fut plus fort que moi. Il fallut que je lève la tête. Comme je m'y attendais, Imogen ne se trouvait pas à la fenêtre de sa chambre." A la page 100 : " Charles Bonthron était membre de mon équipe de demi-fond, mais nous n'étions pas vraiment amis. Pourtant sa voix  fit l'effet d'un coupe-circuit sur mon esprit en surchauffe." J'aime... [Lire la suite]
11 mars 2017

Rush. Contrat #1. Dette de sang de Phillip Gwynne

Edité en 2015 chez Casterman, 301 p. Emprunté à la Médiathèque le Phénix Premières phrases : " Samedi. 01. Accident de terrain Le jour de mes quinze ans, à 5H30 du matin, mon Iphone cracha à plein volume les premières notes de "who let the dog out", l'une des pires daubes musicales de tous les temps. Je repoussai les draps, me dressai d'un bond, titubai jusqu'à l'angle opposé de la pièce puis frôlai l'écran tactile afin de mettre fin au supplice." A la page 100 : " - On pourrait fabriquer une corde avec des draps, suggéra-t-elle. ... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 05:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mars 2017

Ce qu'ils savent de Charlie Price

Edité en 2008 aux éditions Thierry Magnier, 286 p. Emprunté à la Médiathèque le Phénix Premières phrases : " Les morts pleurent-ils ? L'attente des morts était la pire solitude que Nikki avait jamais pu imaginer. Une solitude bien plus grave que celle qu'on peut éprouver à l'idée que vos amies se moquent de vous. Une solitude plus profonde aussi que celle que l'on ressent lorsque, dans le gymnase, on se retrouve à faire tapisserie alors que les autres dansent. A la page 100 : " Gates nota d'abord qu'il venait de l'est de Pioneer... [Lire la suite]
25 février 2017

M.O.N.S.T.R.E. 1. Coeur de HARPIE de Hervé Jubert

Publié chez Rageot en 2014, 208 p. Emprunté à la Médiathèque Le Phénix Premières phrases : " Au-dessus de l'Atlantique, quelque part sur le 38e parallèle, de nos jours -Ici G-ANGEL. Je répète ici G-Angel. -Ici Lisbonne. Nous vous écoutons G-ANGEL. - Je suis sur le 90 à 7000 pieds. Je conserve mon cap en direction des Açores. Je m'apprête à quitter votre fréquence." A la page 100 : " Cette quête... Ces énigmes... S'agit-il d'un jeu ou de quelque chose de plus sérieux ? Milo est incapable de trancher." J'aime : Des chapitres très... [Lire la suite]

25 février 2017

OSCAR Pill. 1. La révélation des médicus de Eli Andersen

Publié chez Albin Michel en 2009, 571 p. Emprunté à la Médiathèque le Phénix Premières phrases : " L'incroyable évasion Sergueï Popov s'approcha de la fenêtre de son bureau et frissonna : dehors, de gros flocons gris tourbillonnaient et le vent soufflait en rafales avant de s'infiltrer dans le moindre interstice et hurler entre les pierres." A la page 100 : "Oscar recula spontanément. Maintenant, la vieille dame paraissait un peu folle. Mais Mrs Whiters ne comptait pas s'arrêter là. - Tu as certainement déjà constaté que tu avais... [Lire la suite]
25 février 2017

Génération K. Tome 1 de Marine Carteron

Publié en 2016 au Rouergue, 302 p. Emprunté à la Médiathèque Le Phénix Premières phrases : "Entre l'ombre du château de Bran et Brasov, un camp de Tzigane se dresse à l'écart des habitations. Cela fait des siècles que ces familles sont installées là, leurs caravanes font partie du paysage, pourtant c'est comme si un mur les séparait des habitants du village. A la page 100 : "Sous mes pieds la terre se met tout à coup à trembler, tandis qu'un grondement déchire le silence. ça ne dure qu'une poignée de seconde, mais ma bête noire... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2017

Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

Publié en 2011 chez Gallimard jeunesse, 386 p. Emprunté à la Médiathèque Le Phénix Premières phrases : " Etienne Virgil n'allait pas bien quand il fit la rencontre, au début de l'automne, de cette jeune fille qui s'appelait Anne Collodi." A la page 100 : "Etienne Virgil roulait à cinquante-cinq à l'heure sur la route bordée d'herbes hautes."Désormais, tout peut arriver" s'était-il dit, et il avait adopter une lenteur vigilante. La vieille Peugeot s'accomodait très bien de cette allure de tortue." J'aime : la belle relation qui se... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 février 2017

Un LEZARD amoureux d'Alex Cousseau

Edité au Rouergue en 2013, 78 p. Emprunté à la Médiathèque Le Phénix Premières phrases : " J'ai seize ans, et j'habite entre les méandres de trois rivières et plusieurs lambeaux de forêts, à la pointe du Finistère, pas très loin du Menez Hom." A la page 50 : " D'où je suis, par une fente entre deux pierres, j'aperçois Zoé. Ses doigts sur le papier. Tout occupée à lire mon histoire." J'aime : la brièveté de l'histoire et l'intensité des sentiments, du ressenti du narrateur personnage Tobias, la justesse avec laquelle l'auteur aborde... [Lire la suite]
Posté par vive_les_betises à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,