11 mars 2017

Rush. Contrat #2. Nuit NOIRE de Phillip Gwynne

Edité en 2015 chez Casterman, 259 p. Premières phrases : " Jeudi. 01. Le syndrome de la cigale - Ne regarde pas, ne regarde pas, me répétai-je à l'approche de la villa des Havilland. Mais ce fut plus fort que moi. Il fallut que je lève la tête. Comme je m'y attendais, Imogen ne se trouvait pas à la fenêtre de sa chambre." A la page 100 : " Charles Bonthron était membre de mon équipe de demi-fond, mais nous n'étions pas vraiment amis. Pourtant sa voix  fit l'effet d'un coupe-circuit sur mon esprit en surchauffe." J'aime... [Lire la suite]