Vive les bêtises et aussi la lecture...

27 octobre 2016

A la fin le silence de Laurence Tardieu

Deux événements vont traumatiser en même temps l'auteure-narratrice : les attentats à Charlie Hebdo et la vente de la maison de ses grands-parents . Un traumatisme qu'elle ressent de manière psychologique mais aussi au plus profond de son corps car elle est enceinte de 5 mois.

Mon avis : J'ai bien  aimé ce livre car il traite de façon très personnelle d'évènements qui touche au collectif et à l'intime.

L'auteure a vraiment très bien retranscrit son ressenti, ses sentiments et c'est la force de ce récit. En alternant les attentats et la maison de ses grands-parents, Laurence Tardieu donne à son lecteur de nombreuses occasions de s'émouvoir. Heureusement qu'il y a cette alternance parce que sinon la lecture pourrait être insupportable.

Pour parler des attentats, il n'y a presque plus de ponctuation, des répétitions, et cette impression que le style, la façon d'écrire veut nous entraîner dans cette chute au fond d'elle-même que l'auteure a ressenti. Cela crée chez le lecteur, du moins chez moi, une sensation de vertige, de panique incontrôlée et incontrôlable.

Même si la maison est aussi évoquée avec ce sentiment de perte imminente, il y a une alternance d'image positive avec les souvenirs d'enfance et des images un peu plus tristes liées à la famille de l'auteure mais dont la plupart des membres importants sont décédés. On sent là aussi un travail de deuil, de détachement qui est en train de se produire et qu'il faut absolument conserver quelque chose de tout cela : des images mentales, fixer des souvenirs, essayer de retrouver des odeurs pour ne pas oublier à jamais.

J'ai en revanche moins aimé la fin où je me suis dit tout ça pour ça.

challenge12016br   3/18

logo_rentreelitteraire

107416690_q LETTRE ISOLEE pour la 10 ème ligne

 

 


23 octobre 2016

ROUGE de Jan de Kinder

Lors de la récréation, une petite fille remarque qu'Arthur rougit facilement. Aussitôt c'est l'escalade, tout le monde se met à se moquer du garçon qui ne résiste que faiblement aux moqueries. La petite fille se met à regretter sa remarque  mais il est trop tard, Paul le meneur se met même à lui faire peur.

Mon avis : Un bel album qui traite d'un sujet délicat : les moqueries qui peuvent tourner à l'intimidation, au harcèlement.

La palette de couleurs est limitée : rouge, noir, blanc, beige, gris. Des dessins simples qui mettent bien en avant les rôles de chacun en jouant sur la position ou la taille des personnages et en faisant ressortir les états d'âmes des enfants à travers l'utilisation dominante de telle ou telle couleur, en gros rouge ou noir.

L'auteur et illustrateur a vraiment très bien décrit les comportements des enfants : tout part d'un rien et prend une ampleur disproportionnée s'il y a dans le lot une personnalité aux mauvaises intentions, ceux qui suivent par facilité puis qui au fur et à mesure prennent conscience qu'ils font du mal mais n'osent rien dire par peur de représailles. Pourtant il faut bien que la loi du silence soit brisée pour que l'engrenage s'arrête.

Une belle lecture donc pour sensibiliser dès le primaire aux mots qui peuvent blesser, aux comportements qui peuvent conduire à l'isolement d'un autre enfant.

107416690_q COULEUR pour la 8ème ligne

Fait partie de la sélection CE1 du prix des Incorruptibles

Posté par vive_les_betises à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'ARCHIPEL d'une autre vie d'Andréï Makine

Un jeune homme qui était dans une pension de fils de prisonniers se retrouve géodesiste dans un trou perdu. Arrivé au plus près de la taïga, il découvre un homme qui semble être équipé pour un voyage dans ce milieu hostile. Par curiosité, le jeune homme le suit, espérant être discret mais un soir, l'homme lui fait croire qu'il est resté à son campement et le surprend. Entre les deux hommes, une conversation s'engage où l'homme suivi va raconter son histoire, pourquoi il connait aussi bien les lieux.

Mon avis :  Je ne suis plus du tout sûre de mon résumé qui retrace une bonne partie du début. C'est en tout cas ce que ma mémoire m'en laisse.

Je garde pourtant un souvenir plus précis de la suite de l'histoire. L'auteur plonge son lecteur dans une chasse à l'homme, voulue par la dictature stalinienne. Cette partie du récit est vraiment très prenante : il y a une tension qui se crée. Le milieu est hostile et le devient de plus en plus, les soldats engagés dans cette poursuite sont assez effrayants ou au contraire sembleraient vouloir prendre le parti de l'humain plutôt que celui de la politique, de la dictature. Le récit oscille donc entre extrême cruauté et l'espoir de survie, qui atteint au final tous les participants de cette horrible épisode.

J'aime beaucoup le style de l'auteur qui arrive à rendre son récit très réaliste, qui fait partager la vie de ces personnages, leurs difficultés, la façon dont ils parviennent pourtant à ne pas sombrer dans la folie ou le bestial. Bref à rester humain, fort, dégageant une sorte de noblesse d'esprit et de coeur.

C'est aussi au fur et à mesure de l'avancée dans le récit une histoire d'amour et d'amitié qui va se tisser. Mais toujours il y a cette idée de la clandestinité, de la volonté de se cacher pour ne pas risquer sa vie et la fin est vraiment belle, bien qu'elle soit aussi dans l'ambiguité, la menace et la mort ou un fragile espoir de survie.

Un coup de coeur pour ce roman parce qu'il met en avant des évènements forts, qu'il renforce la fascination que la Russie m'inspire et que je me suis complètement attachée aux personnages positifs.

107416690_q VOYAGE pour la 8ème ligne

challenge12016br 2/ 18 avec Léa Touch Book et Délivrer des livres

4597dca13975ca7b1c6e9b3fa79d5fc2

 

09 octobre 2016

Aider son enfant A lire de Delphine de Hemptinne

Ce livre est un documentaire qui est organisé en fiches qui proposent des apports théoriques puis des conseils pratiques. L'auteur est orthophoniste spécialisée dans les troubles "dys".

Mon avis :  Comme souvent lors d'une opération Masse critique, il y avait plusieurs titres qui m'attiraient et j'ai été très contente de voir que j'avais été sélectionnée avec ce titre.

Les troubles "dys" m'intéressent pour deux raisons : à titre professionnel, il y a souvent comme l'indique le titre, 2 à 3 enfants par classes qui souffrent de ces troubles, et au titre de maman d'un garçon qui a beaucoup de mal à rentrer dans la lecture.

C'est vraiment très bien écrit. L'auteure explique très clairement son propos et le rend très accessible. Ses conseils semblent aussi assez faciles à mettre en place ou à réaliser.

En lisant ce livre, je reconnaissais tout à fait certaines caractéristiques de mon garçon. J'ai l'intention d'essayer certaines des propositions, surtout celles qui donnent un aspect ludique à l'apprentissage de la lecture et celles pour installer un bon climat pour faire les leçons, même si c'est quelque chose que je faisais déjà un peu avant. Mais cela m'a aussi fait comprendre qu'en fait il faudrait que je sois toujours derrière lui même si petit à petit il gagnera un peu d'autonomie.

Ce livre donne aussi de bonnes pistes pour les enseignants : mise en page des documents, favoriser l'oral, réduire les exigences sur les quantités de texte à lire, code couleur, etc.

Un grand merci à Babelio pour ce livre qui va être très précieux pour accompagner mon fils !

massecritique_22

107416690_q LETTRE ISOLEE pour la 8ème ligne

challenge12016br 1/18

 

24 septembre 2016

Incorruptible, je serai en 2016/2017 !

Cette année, vous allez voir ce logo sur certains de mes billets :

logo_incos

J'ai déjà pris un peu d'avance dans les sélections de 5ème-4ème et de 3ème-2nde même si je n'ai pas encore eu le temps de rédiger certains billets.

Je participe donc au prix des incorruptibles avec le club lecture du collège, pour l'instant quelques sixièmes, un cinquième et pas de lecteurs pour les autres niveaux mais je ne désespère pas peut-être que des gentils collègues professeurs de français voudront tenter l'expérience ou m'envoyer des lecteurs.

Je participe aussi avec mes enfants en CE1 et en CE2, avec une rédaction des billets à plusieurs mains.

Je souhaite à tous les participants une belle année de lecture et le souvent cruel moment du choix pour le vote !

 

 

Posté par vive_les_betises à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 septembre 2016

Comme UN LIVRE ouvert de Liz Kessler

Ash fait son entrée en terminale. Elle a pourtant l'impression que les professeurs continuent de les considérer comme des gamins sauf sa professeure de littérature qui vient tout juste de réussir son concours. Ash va rencontrer Dylan qui va devenir son petit ami mais à cause de cela elle se fâche avec sa meilleure amie. Puis lorsqu'elle croit être enceinte, elle se tourne vers sa professeure de littérature et commence à comprendre qu'elle est plus attirée par elle que par Dylan, qu'elle est en train de tomber amoureuse d'elle.

Mon avis : Un très beau roman !

La première de couverture dégage beaucoup de sensualité tout en restant pudique.

Le roman aborde très bien la vie des adolescents : l'amitié,, le divorce des parents, les disputes entre filles, les fêtes, la première relation sexuelle, la découverte de l'homosexualité, le coming out. Tout cela est traité avec beaucoup de justesse et de finesse même si parfois les adolescents s'expriment bien comme des adolescents.

Le titre est vraiment bien choisi pour montrer la relation qui se tisse entre cette élève et cette professeure qui a bien vu qu'Ash a un vrai potentiel dans sa discipline même si elle ne le savait pas elle-même.

Je craignais qu'il y ait dérapage, que cette attirance élève/prof aille plus loin.

A partir de la 3ème, format un peu pavé mais très facile à lire.

107416690_q OBJET pour la 8ème ligne

 

Posté par vive_les_betises à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 août 2016

Lectures de l'été en bref

Voici quelques autres titres que j'ai lus pendant les vacances et que je vais présenter brièvement :

9782330048204 Très bon roman pour grands adolescents en quête d'autonomie, la colocation est très bien traitée mais aussi l'amitié, les sentiments amoureux, l'homosexualité, les relations de couple des parents, du grand Jean-Philippe Blondel, très juste et émouvant.

Couv_261694 BD docu-fiction qui présente l'arrivée de Marine Le Pen au pouvoir. Des dessins en noir, blanc et nuances de gris. L'intrigue part de la stricte application du programme du FN. Pas facile d'en dire beaucoup plus si ce n'est que ça pourrait ressembler à un scenario catastrophe tant l'ambiance devient insoutenable.

couv_ma_reputation1 Une jeune fille préfère fréquenter son groupe de copains mais quand elle refuse les avances de l'un d'eux, cela tourne au harcèlement via les réseaux sociaux. Là aussi une lecture très forte sur l'impact du harcèlement chez les adolescents.

front_cover Neuf élèves Noirs vont intégrer un lycée avec des Blancs pour la première fois. C'est un excellent roman qui alterne les points de vue d'une jeune fille Noire et d'une jeune fille Blanche. C'est une vraie leçon de vie et de courage, pour dire plus jamais ça. J'ai été choquée, bouleversée par ce qui arrive aux personnages, d'abord les pressions que ces neufs élèves qui au fond ne demandent qu'à bénéficier des mêmes droits à la scolarisation, subissent ainsi que leurs familles et ensuite l'évolution du comportement de cette jeune fille blanche que je trouvais franchement bécasse et superficielle au début et qui va petit à petit se rendre compte de l'absurdité du racisme.

last_man Un deuxième tome très intéressant et plein de suspens. J'ai beaucoup aimé la façon dont évoluait la participation à cette compétition et la relation entre les personnages principaux. La fin est pleine de suspens, vivement la lecture du n°3 !

les-miserables-2 Coup de coeur pour le dessin et pour l'adaptation de ce grand classique, que je découvre ainsi plus facilement que sur une bonne vieille édition intégrale de cher Victor Hugo !

product_9782070577989_244x0 Un roman historique sur l'Espagne des rois catholiques et la chasse aux juifs qui s'est exercée aussi à cette époque. Très captivant et émouvant, l'auteure arrive à faire partager à son lecteur le quotidien de cette famille qui va progressivement faire l'objet de poursuites à cause de sa religion qu'elle essayait de cacher. Âme sensible s'abstenir, certains passages sont vraiment barbares.

Posté par vive_les_betises à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2016

The midnight library. Tome 9 : LE CORBEAU de Jan Burchett et Sara Vogler

Trois courts récits d'horreur : dans le premier une jeune fille qui souhaite devenir journaliste va s'inscrire pour proposer des articles pour le journal du lycée. Elle ne sait pas quoi proposer mais en rentrant chez elle, elle voit le garçon le plus populaire du lycée qui trompe sa petite amie. Elle décide donc d'écrire un article pour donner des conseils dans ce genre de cas. Comme elle n'a pas d'ordinateur, elle est obligée d'aller dans un cybercafé où il n'y a qu'un vieil ordinateur qui est disponible. Elle est comme envoutée par cet ordinateur qui l'oblige à taper son article jusqu'à la fin et le modifie en cours de saisie et l'oblige aussi à l'envoyer à la rédactrice en chef du journal.

Dans le second, une jeune fille au look alternatif, n'allez surtout pas lui dire gothique, est amoureuse en secret d'un garçon du lycée, le mystérieux Gabriel. Elle aime aussi beaucoup prendre des photos. Un jour, elle croit l'avoir pris en photo par accident mais il n'apparaît pas sur les photos. Comme elle prend le même bus que lui, elle essaye à nouveau de le prendre, mais toujours rien. Elle en vient à se demander s'il n'est pas un vampire.

Dans le dernier récit, deux adolescents tentent de rentrer dans une boîte de nuit où les jeunes sont acceptés à partir de 16 ans mais le vigil ne les laissent pas rentrer. Ils croisent alors une autre fille de leur lycée qui propose d'aller à la fête forraine. Après quelques attractions, ils vont voir une voyante qui prédit l'avenir de deux adolescents, un garçon et une fille et propose au troisième qui ne semble pas croire au tarot de faire un voeu avec une patte de lapin.

Mon avis : Amateurs de frisson, d'horreur et de situations plus que lugubres, the midnight library est une collection faite pour vous !

Je crois me souvenir d'avoir lu les deux ou trois premiers tomes mais c'était bien avant d'avoir le blog et je ne m'en souviens que très peu. Je crois juste me souvenir que c'était aussi assez sombre et peut-être même un peu trash.

Le recueil en lui-même n'est pas très épais mais j'ai préféré faire des pauses dans la lecture pour m'éviter d'avoir la nausée. Attention, n'allez pas croire par là que c'est mal écrit, non au contraire, j'ai plutôt eu l'impression d'une écriture très suggestive pour créer chez le lecteur un sentiment d'effroi, de suspens et d'horreur sans tomber dans des gros clichés ou des stéréotypes de personnages. C'est subtilement glauque et j'ai trouvé la fin de chaque récit vraiment sinistre et j'avais besoin de faire une pause avant de passer au suivant; pour m'en remettre.

Même si ces trois récits n'ont pas tout à fait les mêmes thèmes, ils ont une morale commune qui pourrait être la curiosité est un vilain défaut ou il faut bien réfléchir avant de faire quelque chose même si cela semble anodin.

Âmes sensibles s'abstenir  mais je le conseillerai volontiers à partir de la 4ème pour des lecteurs qui seraient par exemple fan de la série chair de poule!

Toujours pas de logo à insérer...

ANIMAL pour la 8ème ligne du Challenge Petit BAC 2016 chez Enna dont voici l'adresse, parce que l'insertion de lien aussi fait des siennes :

http://ennalit.canalblog.com/archives/2016/07/01/34032698.html

Posté par vive_les_betises à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Complot à FLORENCE : Dans l'observatoire de Galilée de Guy Jimenes

Un homme appelé Le Vénitien s'est associé à un drapier. Ensemble, ils veulent nuir à Galilée et le faire juger comme hérétique. Ils ont besoin d'un enfant pour le faire embaucher comme serviteur pour la réception qu'organise  le scientifique en l'honneur de la venue du Grand Duc. Le drapier choisit une jeune fille parce qu'il la voit voler sur le marché. Fiorina fait croire qu'elle accepte la mission.

Mon avis : Un roman très intelligent et très agréable à lire.

L'auteur a parfaitement rendu le contexte scientifique et religieux et l'importance des grandes familles nobles qui protègent grâce au mécénat.

Cela se lit pourtant comme un roman policier car il y a beaucoup de mystères dans ce roman : qui est ce Vénitien ? Quelles sont les motivations du drapier, qui n'a finalement pas l'air d'un si mauvais bougre ? Quel camp va choisir Fiorina ? Qui est-elle vraiment ?

J'ai beaucoup aimé le personnage de Fiorina : c'est un personnage très riche, complet et qui donne beaucoup de piment à l'intrigue de ce roman.

Je dirai que c'est un livre idéal pour des 5ème -4ème, peut-être que les petits lecteurs seront perdus à cause du nombre de personnages et de l'ambivalence de certains mais en les accompagnant, l'expérience peut se tenter.

LIEU pour la 8ème ligne

Echec insertion logo :-( du Challenge PETIT BAC 2016 chez Enna

 Idem pour le logo... 5ème titre pour le Challenge Polars et Thrillerss chez Sharon

 

Posté par vive_les_betises à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 août 2016

Graine de CHARLIE de Gep et Edith Chambon

Alors qu'il y avait plutôt une bonne entente entre les élèves du collège de Sonia, à cause des attentats qui ont lieu au journal Charlie Hebdo, il y a des disputes et des malentendus entre presque tous ses copains. Même lorsque elle va voir Salomé, son petit copain qui habite dans les quartiers, Sonia voit bien qu'elle n'y est plus la bienvenue. Avec l'aide de sa copine, Sonia installe un grand drap blanc devant le collège pour que tout le monde puisse s'exprimer et voir au-delà des différences.

Mon avis : Entre album et BD, j'aime beaucoup ces petits livres de la collection "graine d'ado".

Idéal pour les jeunes collègiens parce qu'ils sont faciles à lire et en même temps, ils abordent des sujets liés à la préadolescence.

J'ai beaucoup aimé le dessin avec ses couleurs vives et plutôt gaies, très expressif.

Même s'il y a quelques ellipses, le jeune lecteur peut très bien comprendre le message de la BD : solidarité, défense de la liberté d'expression et aussi et surtout pas d'amalgame entre les musulmans modérés et les extrêmistes.

Un bel hommage rendus grâce aux créateurs de ce livre !

107416690_q   PRENOM pour la 8ème ligne

 

Posté par vive_les_betises à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,