Vive les bêtises et aussi la lecture...

21 avril 2017

Il était 2 fois dans L'OUEST de Séverine Vidal

Publié chez Sarbacane en 2015 et chez Les incorruptibles en 2016, 187 p. CDI du collège

Premières phrases : " 1 L'envol

Sans prévenir, Solal m'a sauté dans les bras. Et puis il m'a serrée comme si on n'allait plus jamais, jamais, jamais se revoir."

A la page 100 : " Mon instinct d'Indien des plaines me souffle que c'est louche. Quant à mon imagination de fan de films d'horreur, elle marche à 200 à l'heure. Plus vite que les secours apparemment."

J'aime : C'est facile à lire. Cela donne une vision concrète de la façon dont vivent les Navajo de nos jours.

J'aime pas : La quatrième de couverture en dit trop, les illustrations ne m'ont pas pas plu, l'histoire est trop mièvre, l'auteur abuse des parenthèses ( j'ai horreur de ça !), c'est vraiment calé sur la façon de parler d'un jeune de 11-12 ans, je me suis obligée à le lire en entier.

Pour quel public : Alors peut-être que je suis dure mais voilà, c'est comme ça, ce livre ne m'a pas plu. Il pourra peut-être plaire au public auquel il est destiné, CM2-6ème voir même peut-être 5ème, peut-être quand même pour des moyens lecteurs à cause du nombre de pages.

logo_incos

107416690_q

LIEU pour la 2ème ligne


L'Apache aux yeux BLEUS de Christel Mouchard

Edité chez Flammarion jeunesse et chez Les incorruptibles en 2016, 189 p. CDI du collège

Premières phrases : " L'histoire commence au Texas, près du village de Squaw Creek, comté de Mason, au mois de mai 1870.

" Je ne dois pas embêter mon petit frère.  Je ne dois pas embêter mon petit frère. Je ne dois pas embêter mon petit frère..."

Penché sur son cahier, Herman écrivait la cinquantième ligne, et il lui restait la moitié à faire. Il se demandait pourquoi."

A la page 100 : " Cependant la nature était la plus forte. La troisième nuit, à l'aube, il s'endormit, oubliant tout, le raid, les poneys, les Visages pâles. Il était en train de glisser sur le flanc de Cheval-noir quand il sentit un coup de poing dans ses côtes. Il sursauta."

J'aime : Une superbe histoire, pleine d'épreuves, de différences, de cultures, d'intégration, d'identité.

Le personnage principal d'Herman est vraiment très courageux, poussé par son instinct de survie puis par les liens qu'il va créer avec les Apaches.

C'est aussi une histoire qui raconte la colonisation des Etats-Unis et c'est vraiment très intéressant d'avoir mis en avant et de cette façon la vie des Indiens.

J'avais repéré ce titre lorsqu'il était sorti, il me semblait vraiment très intéressant pour traiter de l'autre, des relations entre des civilisations, des cultures différentes. Lorsque j'ai vu qu'il faisait parti de la sélection 5ème-4ème des incorruptibles, cela a renforcé l'idée que c'était probablement une bonne histoire et au final je ne suis pas déçue.

C'est un bon roman qui effectivement peut plaire à ce double niveau de 5ème-4ème, peut-être plaira-t-il plus aux garçons qui pourront peut-être davantage s'identifier au personnage mais les filles pourront aussi être touchées par la relation forte qu'Herman va construire avec les Apaches.

logo_incos

107416690_q

COULEUR pour la 2ème ligne

20 avril 2017

CHARLES DARWIN : La bataille de l'évolution de Jean-Luc Vézinet

Edité chez Oscar en 2015, 103 p. CDI du collège

Premières phrases : " Deux camps s'affrontent

Ce jour de juin 1860, à Oxford, la foule se presse devant la grande bibliothèque du tout nouveau musée d'histoire naturelle de l'université. C'est le seul lieu dans ce bâtiment capable d'accueillir un très nombreux public où se mêlent ecclésiastiques, professeurs, étudiants et représentants de la bonne société."

A la page 50 : "Durant son séjour dans cette région, il va être le témoin de deux évènements exceptionnels. Dans la nuit du 19 janvier 1835, l'homme de quart signale l'apparition d'une étoile brillante dans le ciel."

J'aime : Je ne connaissais pas vraiment la vie de Darwin, c'est donc, il me semble une bonne biographie sur cet homme, j'ai découvert tout son parcours personnel et scientifique. C'est assez court et plutôt facile à lire.

J'aime pas : La narration externe m'a empêchée d'accrocher complètement au parcours de cet homme et il y a des passages trop descriptifs. 

Pour quel public : A partir de la 4ème pour avoir les connaissances ou quelques repères sur le contexte historique, religieux, scientifique de l'époque, pour des moyens à bons lecteurs pour comprendre les notions scientifiques et refléxives.

logo petit bac PERSONNE CELEBRE pour la 2ème ligne

 

Posté par vive_les_betises à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

M.O.N.S.T.R.E. 2. Larmes de SIRENE de Hervé Jubert

Edité chez Rageot en 2014, 219 p. Emprunté à la médiathèque Le Phénix.

Premières phrases : " Confins de Chimera, au bord de la faille, sous l'oeil de la lune mauve, deux ans plus tôt.

Les braconniers se sont arrêtés pour la nuit. Ils comptent sans doute rejoindre le pont du passeur. Lorsqu'ils l'auront traversé, il sera trop tard pour agir."

A la page 100 : " - J'ai besoin d'air.

La colère habite l'héritier. Une collère que Dickens a du mal à comprendre.

- Soyez prudent lui conseille-t-il."

J'aime : la première de couverture que je trouve très jolie, le fait que ce soit facile à lire avec des phrases et des chapitres courts, qui donne un rythme à la lecture, la présence de la mythologie et d'éléments culturels riches, le fait que la frontière entre mythe et réalité est très poreuse, les relations qui se nouent entre les personnages mais ils sont parfois en désaccord, ce qui pimente l'action, l'effet catharctique de la rencontre entre Onde et la Sirène.

J'aime pas : rien à déclarer !

Pour quel public :  A partir de la 5ème pour les amateurs de mythologie, d'aventures, de jeu vidéo

logo petit bac  ANIMAL pour la 2ème ligne

Posté par vive_les_betises à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 avril 2017

LA FAUCHEUSE. 1 de Neal Shusterman

Edité chez Robert Laffont en 2017, 495 p. CDI du collège

Premières phrases : " Nous sommes tenus, par la loi, de conserver une trace écrite des innocents que nous tuons.

Et à mon sens, ils sont tous innocents. Même les coupables. Tout le monde est coupable de quelque chose, et tout le monde recèle une part d'innocence qui remonte à l'enfance, quoique ensevelie sous des couches et des couches de vie."

A la page 100 : " Son frère fut distant. Et elle eut même du mal à parler à sa mère. Elle lui posa des questions maladroites, tachant de faire la conversation."

J'aime : Quelle lecture surprenante et captivante !

Imaginez un monde où les humains sont devenus immortels pourtant il faut bien réguler la population alors la communauté des faucheurs a été créées. Eux seuls ont le pouvoir de donner la mort.  

Ce roman est vraiment très intéressant : à la fois initiatique, proche de la science-fiction et presque philosophique ou même politique. Il pousse vraiment le lecteur à voir la mort de différentes manières. Certes certains passages sont macabres en restant sobres alors que d'autres sont de vraies débauches de violences. 

J'ai vraiment aimé l'écriture de cet auteur qui n'hésite pas à employer du vocabulaire et à écrire au passé simple. Le sujet est finalement traité avec des touches d'humour et il est possible de s'identifier à certains personnages. J'ai vraiment envie de lire la suite et de voir ce que donnera l'adaptation cinématographique !

Même si ce premier volume a sa fin propre, il y a certaines questions, certains élèments qui n'ont pas eu de réponses.

Pour quel public : Grands adolescents, jeunes adultes, à partir de la 3ème pour des bons lecteurs

logo petit bac MORT pour la 1ère ligne

Posté par vive_les_betises à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


18 avril 2017

MAMAN, j'ai peur de Jean-Paul Nozière

Publié en 2016 aux Editions Thierry Magnier, 267 p. CDI du Collège

Premières phrases : " 1 Le cambriolage

Grégoire commençait à regretter de n'être pas parti en vacances avec ses parents. L'été à Boriro-les-Bains ressemblait de plus en plus à une punition. Il ne croisait dans les rues à peu près que des vieux en cure."

A la page 100 : "- Anca ! dit Greg, en tendant le bras.

Sur leur droite, une Mercedes s'engageait dans le flot de voitures impatientes de sortir du parking. A l'intérieur, assise sur le siège passager, il y avait la Gitane. "

J'aime : C'est un récit très fort qui traite d'un sujet sombre. Si tout commence comme un invraisemblale coup de foudre, l'auteur n'est pas de ceux qui verse dans la mièvrerie. Rapidement, le récit prend une tournure d'enquête menée par le jeune Greg aidé de ses amis. Le récit alterne aussi avec le journal d'une jeune fille, une Rom et au travers de cette jeune fille, le lecteur découvre tout une organisation criminelle, proche de la mafia avec des dettes et les engagements toujours plus importants pour rembourser les dettes dans lesquelles la famille de cette jeune fille s'est trouvée prise au piège. Certains passages sont vraiment très durs, très violents, tant sur le plan physique que psychique. C'est une très belle histoire qui traite à sa façon d'un sujet de société, de tolérance, de courage et d'amour. Et l'auteur le dit lui même quelque part : " les happy ends ne se trouvent que dans les mauvais romans " , donc si comme moi vous avez été touché par cette histoire, prévoyez quelques mouchoirs parce que la fin réserve une très mauvaise surprise !

IconeMenuCoupDeCoeur-300x241

 

logo petit bac SPHERE FAMILLIAL pour la 1ère ligne

thriller et polar 11ème titre

Posté par vive_les_betises à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 avril 2017

La fille du train de Paula Hawkins

9782367620480-001-X_0  Emprunté à la Médiathèque Le Phénix.

 

Présentation de l'éditeur

Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Chaque jour, elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre : Jason et Jess.
Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe et la quitte. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, elle découvre la photo de Jess dans les journaux : de son vrai nom Megan Hipwell, la jeune femme a mystérieusement disparu…
J'aime : Quelle histoire prenante !
Par petites touches, une ambiance très sombre s'installe, pleine de doutes et de suspicions. L'auteure mène son lecteur vers diverses pistes pour expliquer la disparition de cette jeune femme.
Le récit est construit autour de trois femmes : Rachel, Megan et la nouvelle femme de l'ancien mari de Rachel et certains passages sont tout le contraire de ce que l'on appelle la solidarité féminine !  
J'ai bien aimé les différentes interprétations des trois lectrices. Chacunes d'elles incarnent très bien son personnage et cela contribue largement au ressenti de ce texte qui donne vraiment parfois froid dans le dos.
J'aime pas : rien à déclarer.

thriller et polar  10ème titre

logo livre audio

 

Posté par vive_les_betises à 06:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

AUTOMOBILE CLUB d'Egypte d'Alaa El Aswany

automobile-club-d-egypte-livre-audio-cd-mp3-et-telechargement

 

Présentation de l'éditeur =

En cette fin des années 1940, à l'Automobile Club du Caire, l'Égypte des pachas et des monarques flirte avec aristocrates et diplomates. Régulièrement, Sa Majesté le Roi honore de son éminente présence la table de poker.
On découvre les derniers soubresauts de l'Égypte pré-nassérienne : morgue des classes dominantes, dénuement des laissés-pour-compte, éveil du sentiment nationaliste. De toute part l'édifice se lézarde, et dans ce microcosme, frémissent les temps futurs et l'explosion révolutionnaire qui va embraser le pays.

J'aime =  C'est une belle histoire de famille, avec ses hauts et ses bas et le contexte historique est très intéressant. 

Les personnages sont attachants et on découvre le quotidien d'une famille Egyptienne au temps de la colonisation britannique. 

Il y a bien entendu une critique du colonialisme, des rapports de hiérarchie entre Anglais et Egyptiens, entre les nobles égyptiens et le peuple. Il y a aussi une réfléxion sur le statut des femmes, sur le mariage.

Le lecteur est très doué et rend très bien l'ambiance de cette époque.

J'aime pas : Rien à déclarer

logo petit bac SPORT/ LOISIR pour la 2ème ligne

logo livre audio

Posté par vive_les_betises à 06:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 avril 2017

Ad Astra : SCIPION L'AFRICAIN & HANNIBAL BARCA. 1 de Mihachi Kagano

Couv_212622

 

Publié chez Ki-oon en 2014, 212 p. CDI du collège.

Résumé : Alors qu'il n'a que six ans, Hannibal voit Rome vaincre Carthage et humilier les siens en leur imposant un versement d'argent qui va ruiner l'empire carthaginois, entre autres mesures censées asseoir la domination romaine. Le jeune garçon grandit avec une seule idée en tête se venger de Rome.

J'aime : Le récit est raconté à travers les souvenirs d'un des précepteurs d'Hannibal devenu vieux. Le lecteur peut voir à travers le regard de ce vieil homme qu'il y a déjà un personnage très particulier qui est en train de se construire : Hannibal a déjà un sens politique et stratégique très aiguisé, il est vraiment très intelligent. Cet aspect de sa personnalité suscite à la fois l'admiration du vieux précepteur mais aussi une peur, une crainte que cet homme devienne aveuglé par son idée de vengeance et qu'il aille beaucoup trop loin. Le dessin est vraiment très bien fait : les personnages sont très expressifs, les scènes de batailles sont bien traitées avec juste ce qu'il faut de cadavres et d'hémoglobines pour en faire une lecture que l'on peut conseiller même à des jeunes lecteurs.

Je ne peux m'empêcher de faire un lien vers Ecoutez nos défaites de Laurent Gaudé qui traite lui aussi à sa manière de ce personnage historique.

J'aime pas : Ce premier volume emmène le lecteur jusqu'au moment où Hannibal traverse les Alpes, vu qu'il y a une dizaine de volumes, je me demande bien de quoi il sera sujet dans les autres volumes. On ne comprend pas à la lecture de ce premier volume pourquoi Scipion, présenté comme celui qui tiendra tête à Hannibal, est surnommé l'Africain. Ce qui est normal puisque c'est un surnom qui viendra plus tard dans la chronologie des évènements mais il faut déjà bien connaître ces deux personnages pour le savoir.

Pour quel public : idéal pour les passionnés d'histoire, de culture romaine, d'Antiquité, de combats et de stratégies militaires qui ont marqué l'Histoire. Pour un public scolaire sensibilisé à la Rome antique, peut-être 4ème ou 3ème.

 

logo petit bac PERSONNES CELEBRES pour la 1ere ligne

Posté par vive_les_betises à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 avril 2017

Skeleton Creek. 2. ENGRENAGES de Patrick Carman

Publié en 2011 chez Bayard jeunesse, 210 p. Emprunté à la Médiathèque le Phénix

Premières phrases :" Dimanche 19 septembre, dans la nuit

Est-ce bien moi qui fait ça ?

Pourquoi met-elle tant de temps ?

Il fait froid là-dedans.

Je ne pourrai pas redescendre par là.

L'oiseau gravé dans le bois. Pourquoi ? "

A la page 100 : " 22 septembre 10H00

Je suis assis au café, seul. Je viens d'arriver.

Aussitôt après avoir supprimé le mail de Sarah, je me suis recouché. Le soleil se levait, ce qui m'a rassuré."

J'aime : La présentation en journal intime, très accrocheuse. Des phrases souvent courtes qui donnent un rythme de lecture rapide. Lecture que j'ai trouvée angoissante, pleine de mystère, encore et toujours.

J'aime pas : en tout cas j'aime de moins en moins le fait que le lecteur soit dépendant des vidéos pour accèder aux éléments non-dits. De plus ce volume avait sa fin propre alors que peut-il bien y avoir dans les autres volumes...

logo petit bac OBJET pour la 1ère ligne

thriller et polar 9ème titre

 

 

Posté par vive_les_betises à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,