Vive les bêtises et aussi la lecture...

01 mai 2018

La morte amoureuse suivi de La cafetière de Théophile Gautier

Publié chez Magnard en 2017, 95 p. Livre du CDI

Résumé :

Un homme raconte sa vie depuis le jour où il est entré dans les ordres et devenu prêtre et la présence d'une étrange jeune femme dans l'assistance qui voulait le faire changer d'avis et qui la nuit lui fait vivre une autre vie.

Un homme arrive pour se reposer dans une chambre et la nuit venue les personnages des tableaux qui l'entourent prennent vie.

 

Mon avis : J'ai beaucoup aimé ces deux nouvelles qui l'une et l'autre traitent le fantastique chacune à leurs manières.

Dans la première, le thème du vampire et l'homme religieux piégé par le diable, le thème aussi de l'absence de limite entre rêve et réalité.

La deuxième est beaucoup plus courte mais là aussi se pose la question de la limite entre rêve et réalité.

Les deux ont aussi en commun le thème de l'amour, un amour impossible.

J'ai trouvé que c'était agréable et facile à lire, le vocabulaire difficile ( à destination des élèves) est bien expliqué et le récit au passé simple est aussi facile à suivre car le récit est assez rythmée avec une succession d'évènements assez rapide après un retour en arrière au début assez rapide lui aussi.

A conseiller à des élèves de quatrième pour l'étude du fantastique, y compris pour des petits lecteurs. 

Posté par vive_les_betises à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Pal de vacances

Impossible de charger les photographies...

Dans ma pal de vacances il y a

Deux ouvrages reçus avec les spécimens 

Sublutetia : La révolte de Hutan d'Éric Senabre

La traversée de Jean-Christophe Tixier

 

Des "classiques"

Construire un feu de London

La morte amoureuse  de Gautier

Le bagnard de l'opéra de Dumas

 

Des tip longues

Thomas et le misterio Dali de Gilles Fontaine

Eva et los fantasmas de Madrid de Marcos Eymar

Tournage al alcazar de Sevilla de Laurence Schaack

Lucie et la chick team de Maite Bernard

Zoé et l'elixir of eternal life d'Hervé Jubert

 

Et de la littérature jeunesse

Lucile Finemouche et le balafre. 2, le mystère archeoscript

Les Autodafeurs. 3, nous sommes tous des propagateurs

Grupp

Posté par vive_les_betises à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Deux secondes de trop de Rachel Joyce

Publié aux éditions France Loisirs en 2014, 455 p. Livre de ma PAL

Résumé : En 1972 en Angleterre, Byron apprend par son ami James que deux secondes vont être ajoutées au temps. Cela l'inquiète beaucoup. Alors que sa mère les emmène lui et sa soeur soeur Lucy à l'école, un accident se produit dont Byron semble être le seul témoin.

Mon avis : Un avis partagé sur cette lecture.

L'intrigue est contruite sur une alternance entre 1972 et les années 2010, procédé où l'on sait qu'à un moment donné, tout va se recouper. C'est d'autant plus intéressant que pour ma part j'ai douté pendant un bon moment sur l'identité de ce personnage commun et que même dans les années 2010 le personnage évoque un passé, entre les deux périodes et cela contribue à brouiller l'identité de ce personnage.

Pour l'évocation de l'année 1972 l'auteure créée par le vocabulaire et des tournures de phrase un décor vraiment ressemblant à l'époque, avec parfois l'impression de tomber dans des stéréotypes. Mais il y a toujours des éléments qui montre la fragilité de ce décor, qu'il y a quelqhe chose de factice et que cela influe beaucoup sur les personnages ou à cause d'eux.

Au niveau des personnages principaux, j'ai bien aimé que cette histoire soit surtout centrée sur Byron, sa mère et son ami James. Le lecteur peut sentir que chacun d'eux à ses particularités et que la relation d'amitié entre Byron et James est très forte et que comme beaucoup d'enfants, ils ont une imagination très riche et des penchants à l'excés. C'est cependant cette fragilité qui fait pencher l'histoire et qui va lui donner cette impression globale.

J'ai trouvé que l'atmosphère de ce livre est plutôt triste même s'il y a parfois des moments heureux, il y a cette ombre qui plane, cette incertitude qui fait que tout peut basculer même si le livre finit plutôt bien.  Tout se joue içi sur les sentiments et les actions des personnages qui ont quand même un état d'esprit peu serain.

Si je suis un peu déçue par ce livre c'est parce que j'avais vraiment beaucoup aimé La lettre qui changea le destin d'Harold Fry... qui avait une écriture ou plutôt une intrigue d'une dynamique très particulière et qui ne se retrouve pas de la même façon dans ce titre : les personnages essayent bien de lutter contre quelque chose mais leurs efforts ne semblent pas récompensés ou alors il faut attendre la fin de l'histoire.

Posté par vive_les_betises à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 mars 2018

13 à table !

Publié chez Pocket, 2015.  282 pages. Livre de ma PAL

Résumé : 12 nouvelles de 12 auteurs plutôt connus du grands publics et ayant pour thème la fratrie.

Mon avis : Une lecture solidaire au bénéfice des Restaurants du coeur.

Je ne vais peut-être pas être originale pour cette critique : j'ai apprécié les nouvelles des auteurs que j'aime bien et fait quelques belles découvertes, celle de Karine Giebel par exemple. J'ai moins apprécié les nouvelles des auteurs dont j'aime moins le style dans d'autres livres que j'ai pu lire.

Le thème de la fratrie est vraiment traité avec différentes approches et cela donne une richesse et une variété dans la lecture ce qui est plutôt agréable

Posté par vive_les_betises à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Détective Pinkerton.1, les trois desperados de Caroline Lauwrence

Publié au livre de poche jeunesse, 2014. 302 pages, livre du CDI

Résumé : P. K. Pinkerton retrouve ses parents adoptifs assassinés, sa mère adoptive a juste le temps de lui confier que ce sont de faux indiens qui en veulent à son sac médecine.  P.K. parvient à récupérer son sac et arrive à prendre la diligence mais les trois desperados l'ont repéré et vont tout faire pour mettre la main sur un précieux document.

Mon avis : Une lecture vraiment très captivante.

Le personnage de P.K est le narrateur de cette histoire, ce qui facilite l'entrée dans l'histoire. C'est un personnage assez particulier, qui souffre d'un trouble dans ses relations avec les autres et dans la perception des émotions. C'est donc à travers le regard si particulier de ce jeune héros que sont racontés les évènements, créant une sorte de décalage plutôt humoristique.

L'histoire se passe aux temps de la ruée vers l'or, ou plutôt l'argent dans ce cas précis. L'époque me semble particulièrement bien décrite entre avidité et lutte de pouvoir et aussi une opposition entre les personnes qui vivent selon une certaine forme de droiture, d'honneteté et de foi et les autres, qui n'hésitent pas à faire preuve de violence et d'une certaine forme de racisme pour parvenir à leur fin.

L'intrigue est vraiment bien écrite avec de nombreux rebondissements, il y aussi d'autres personnages qui viennent aider le héros et cela donne une galerie de portrait assez complète, même si j'ai parfois eu l'impression de tomber dans le cliché : le photographe, le reporter, le directeur du journal, le tenancier de saloon, les prostituées, les mineurs sont les personnages parfois caricaturaux que le lecteur rencontre dans cette histoire.

J'ai envie de lire la suite.

A lire pour des 5ème-4ème, assez bon lecteurs !

7ème titre

thriller polar 2017

Posté par vive_les_betises à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


24 mars 2018

Lucile Finemouche et le Balafré. 1. La dimmension chronogyre de Vallery, Fati et Dumont

Publié chez Actes sud junior en 2015, 141 p. Livre du CDI

Résumé : Lucile et son associé le Balafré se rendent chez Agatha Holmes car celle-ci à une affaire à leur confier : quelqu'un lui a volé le manuscrit de son dernier roman.

Mon avis : Coup de coeur pour ce roman !

L'ambiance est pleine de mystère, de clins d'oeil, les deux auteures brouillent les repères temporels et les pistes.

L'intrigue est captivante, pleine de rebondissements et les personnages principaux sont forts attachants.

Un titre d'autant plus intéressant que les auteurs font le pari d'un vocabulaire recherché, assez particulier et qui donne un style incontestable à ce roman !

Hâte de lire le deuxième tome !

thriller polar 20176ème titre

Posté par vive_les_betises à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

Publié chez Dargaud en 2018, 208 pages. BD de ma PAL

 

Présentation de l'éditeur : Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d'un rêve d'enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour... Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour – sa marque de fabrique – le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu'à sa mission dans l'ISS et son retour sur Terre.

Mon avis : Et oui j'ai craqué ! C'est au bout du troisième passage à la librairie que j'ai acheté cette BD. Pourtant, elle est là, depuis le début, sur le présentoir quand on rentre mais je me disais que j'avais déjà assez de titres à lire dans ma pal...

D'autant plus que j'aime beaucoup ce que fait Marion Montaigne, qui a une approche particulière de la science, très explicative et humoristique !

La lecture de cette BD est effectivement très intéressante pour découvrir l'envers du décor, le parcours des astronautes, l'entraînement, les tests puis le quotidien.

Entre reportage et biographie, j'ai eu parfois du mal à m'y retrouver parce que parfois cela est raconté à la première personne et parfois avec un regard externe; du moins c'est ainsi que j'ai perçu les choses.

Sur le plan scientifique, le lecteur habitué de Marion Montaigne ne sera pas dépaysé : humour, références cinématographiques, clin d'oeil à d'autres grands astronautes, schémas explicatifs, tout est utilisé pour rendre toutes les notions liées à l'espace, la gravité, la pression et autres sujets compréhensibles. Il faut quand même parfois s'accrocher un peu...

Au final j'ai peut-être trouvé cela un peu long, peut-être parce qu'il m'a fallu plusieurs séances de lecture pour arriver jusqu'au bout ; j'ai eu besoin de faire des pauses pour ne pas être noyée par les concepts scientifiques. Mais peut-être qu'un lycéen en fillière scientifique n'en ferait qu'une bouchée...

 

Posté par vive_les_betises à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2018

Y a-t-il un assassin dans l'immeuble ? de Béatrice Nicodème

Publié chez Hachette en 2014, 220 pages. Livre du CDI, Bloody Fleury 2018.

Résumé : Alex est en troisième et passe son temps libre à espionner sa voisine qui est voyante. Un jour, il surprend une discussion étrange, mélant chantage et menace, entre la femme et un homme à l'accent anglais. Le lendemain, la concierge vient voir la mère d'Alex qui a les clefs de sa voisine, en effet celle-ci n'ouvre pas sa porte, peut-être lui est-il arrivé quelque chose ?

Mon avis : Un bon roman policier que j'ai lu assez rapidement.

Alex est le narrateur de cette histoire, le lecteur mène donc l'enquête avec ce garçon très curieux, ce qui rend ce garçon attachant et facilite aussi peut-être la lecture.

L'intrigue est intéressante, déjà parce que l'histoire avec la voisine est pleine de rebondissements, d'indices et de pistes à chercher puis analyser et aussi parce qu'une autre histoire va s'ajouter à celle-ci.

Cette enquête va pousser Alex à se mettre en danger mais aussi à interroger sa relation avec son meilleur ami et aussi à renouver avec l'un de ses voisins, un ancien institueur chez qui il allait quand il était enfant pour faire ses devoirs ou se confier.

 

Idéal à partir du CM2 pour des bons lecteurs et jusqu'en 5ème-4ème pour des moyens lecteurs.

thriller polar 2017

5ème titre

 

Posté par vive_les_betises à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 mars 2018

Norlande de Jérôme Leroy

Publié chez Syros en 2013, 146 pages. Livre du CDI

Résumé : Une jeune fille d'un pays nordique est à l'hôpital, elle décide d'écrire dans un cahier les évènements qui lui sont arrivés, un cahier qu'elle destine à sa correspondante française.

Mon avis : J'avais repéré ce livre à différents endroits, site de l'éditeur, peut-être sur des blogs, dans la revue Citrouille.

Je savais que le thème traité dans l'ouvrage est difficile.

L'auteur a choisi, il me semble, le bon angle pour commencer le récit, grâce à un retour en arrière.

La narratrice raconte dans son cahier son quotidien à l'hôpital, s'adresse à son amie et dès le début, le lecteur peut sentir qu'il y a quelque chose de lourd dans cette ambiance à l'hôpital et aussi pour les épaules de cette jeune fille.

Très progressivement, le sentiment de culpabilité s'exprime et l'impression aussi d'avoir été une victime d'une manipulation mais aussi d'avoir bouleversé profondément le monde dans lequel elle vit.

Pas de condescandance vis à vis d'elle même, cette narratrice montre ses défauts, sa naîveté, ces hésitations, ce travail psychologique qu'elle fait elle-même par le biais de l'écriture puisqu'elle n'arrive pas à en parler.

Une lecture bouleversante, qui donne un regard particulier sur le monde, qui montre que l'intolérance et la violence sont partout, y compris là où on ne l'attend pas.

Idéal à partir de la 3ème pour que les élèves puissent avoir le recul grâce à des connaissances sur la société, historiques, et géographiques.

thriller polar 2017 4ème titre

Posté par vive_les_betises à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Les autodafeurs.2. Ma soeur est une artiste de guerre de Marine Carteron

Publié au Rouergue en 2014, 380 pages. Livre du CDI

Résumé : Comme la mère d'Auguste et Césarine est dans le coma, qu'Auguste est obligé de vivre au collège avec Marc à cause d'un bracelet électronique et que Marc essaye de préparer un plan de fuite pour sauver les archives, ces trois personnages essayent de rester discrets pour endormir la méfiance des autodafeurs. Pourtant Césarine décide de ne plus être mise de côté et va régulièrement rendre visite à sa mère, accompagnée de son amie Sarah. Auguste se retrouve avec une cavalière désagréable pour faire plaisir à son ami Néné pour le bal de fin d'année. Cela tombe mal car c'est justement ce soir-là que Marc avait prévu de s'enfuir.

Mon avis : Je suis partagée sur ce roman.

D'un côté il y a une intrigue très intérressante, pleine de rebondissement, riche, surprenante et qui donne envie sans cesse de savoir la suite ce qui fait que les pages s'enchaînent, rapidement avec une sorte d'addiction.

De l'autre, je n'aime pas trop le style surtout dans les chapitres où la narration est centrée sur Auguste. Il y a quelque chose qui m'embête, surtout dans les dialogues qui sont vraiment très proches de la façon dont s'exprime les adolescents  avec un langage franchement famillier alors que par opposition le journal de Césarine est plus dans un écrit qui semble plus conventionnel mais qui est aussi à sa façon plein de touche d'humour et aussi d'émotion.

J'ai l'impression de tomber dans un piège, celui de l'intrigue qui l'emporte sur les qualités d'écritures.

Bien sûr, je vais lire le troisième tome parce que ,quand même, j'ai envie de savoir comment cela finit et qu'au fond le texte a des qualités, surtout à cause du message véhiculé par l'intrigue même si je trouve qu'il y a quand même des points négatifs.

A qui conseiller ce livre ? 5ème très bon lecteur ? 3ème bon lecteur ?  Ne vous fiez pas au masculin parce que je pense que les garçons commes les filles peuvent le lire, les deux s'attacheront peut-être à la lutte du bien contre le mal, au suspens, aux relations entre les personnages, aux deux héros principaux, Auguste et Césarine.

Posté par vive_les_betises à 06:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,