51HV31r0G0L

Comme le nouveau petit ami de leur mère ne tient pas sa promesse de les emmener à la pêche, Annie et William prennent son gilet avec ses mouches et sa canne à pêche. Sur le route, Fiona Priestley, la factrice, leur propose de les rapprocher de la rivière. Une fois arrivée et après avoir marché un peu, les deux enfants sont témoins d'un meurtre. Les assassins les ont vu. Commence alors une étrange histoire de disparition avec une enquête menée par le shérif local aidé de policiers à la retraite.

Mon avis : Un bon roman policier qui de manière assez subtil décrit la société américaine, entre beauté et horreur.

Les personnages des enfants sont importants dans cette histoire car tout tourne autour de ce qu'ils ont vu et entendu et des personnages d'adultes vont tout faire pour les retrouver, certains avec de bonnes intentions mais pas tous. Il y a aussi une question sous entendue : quel est le poids de la parole des enfants face à celle des adultes ?

Ce roman est aussi une critique de la police, celle corrompue qui bascule dans la criminalité et qui en profite. Certains de ces personnages font vraiment peur, tant ils sont prêts à tout pour cacher leurs méfaits.

Il y a aussi une autre intrigue, celle d'un inspecteur à la retraite, Viatoro, qui veut résoudre un vol non élucidé ayant entraîner la mort d'un gardien de sécurité.

L'histoire se déroule dans l'Idaho, état plutôt agricole, mais en train de basculer comme lieu de résidence et de loisirs pour gens un peu fortuné. L'auteur à travers un personnage vieillissant montre bien ces changements, ce qu'ils impliquent comme changement de mentalité par rapport à la terre et aux relations des hommes entre eux.

PAL +1 = 82

Petit bac : Couleur pour la ligne thrillers et polars

Thrillers et polars : 12ème titre

80010040_p
88164107_p
emprunt