Dans un hameau isolé, une jeune fille vit avec sa grand-mère. Au décès de cette dernière, la jeune fille se retrouvant toute seule décide d'aller au premier village qu'elle trouvera pour trouver un travail, guidée par deux corneilles. Alors que tout le monde semble la fuir, une femme l'embauche pour faire des taches domestiques en échange de sa nourriture. Rapidement, la femme cherche à savoir où elle vivait. La jeune fille le lui confie et elle comprend un peu trop tard qu'elle ferait mieux de partir avant de se faire exploiter davantage et déposséder de tout ses biens. Après cette première expérience malheureuse, elle rencontre d'autres personnes malheureuses et par sa volonté de s'en sortir elle arrive à redonner du sens à leur vie.

Mon avis : Un roman à la tonalité un peu triste mais aussi plein d'espoir et assez facile à lire.

J'ai beaucoup aimé la vie simple et presque sauvage des personnages qui doivent se débrouiller avec le peu que la nature leur donne et qui travaillent beaucoup et pourtant on sent qu'il y a une joie de vivre, un bonheur qui se partage dans la reconnaissance qu'ils ont les uns envers les autres.

Les paysages danois évoqués sont splendides, j'ai vraiment eu l'impression d'un milieu très beau mais qui peut  aussi être très hostile si on ne le connait pas. C'est sûrement aussi pour ça que les personnages ont cet aspect peut-être un peu taiseux, qu'ils n'ont pas besoin de grandes phrases pour se comprendre et aussi avoir confiance dans ce qu'ils font car l'environnement qui les entoure leur apprend à être forts.

J'ai beaucoup aimé la relation entre la grand-mère et sa petite-fille au début. C'est une relation pleine de tendresse et on sent bien qu'il y a un attachement profond entre ces deux personnages.

Il y a aussi un peu de mystère avec ces deux corneilles qui semblent veiller sur la jeune fille et qui apparaissent à des moments clefs de l'intrigue et qui la font avancer.

92919254 SPHERE FAMILIALE pour la 5ème ligne

PAL +1= 51