Lyncée est l'esclave de Ménon et Dori est l'esclave de Démophon. Elle est aussi la soeur de lait de Callias, le petit fils de Démophon. Lyncée espère que les Spartiates vont bientôt conquérir Athènes pour qu'il puisse retrouver sa liberté. Malheureusement, Athènes assiégée est obligée de se rendre et une dictature remplace la démocratie mais cela ne change en rien la condition des esclaves. Callias, qui va bientôt devenir majeur, va lui aussi se retrouver esclave pour avoir suspecter son grand-père et son voisin de comploter avec les Perses.

Mon avis : Un roman historique facile et rapide à lire.

Les évènements de la guerre du Péloponnèse dont il est question ici m'ont paru être traités mais sans être trop approfondis. Ils semblent plutôt etre un prétexte pour évoquer la citoyenneté à Athènes, la condition d'esclave et aussi la fin de la vie de Socrate.

C'est un récit qui devrait plaire aux filles et aux garçons car il y a de la romance entre les trois adolescents : Dori a des sentiments ambigus pour Callias qui est à la fois comme un frère mais aussi son maître et elle n'est pas non plus insensible aux charmes de Lyncée et aussi à sa bravoure lorsqu'il se met dans des situations de conflit avec des hommes libres. Il y a aussi de nombreux rebondissements, de l'action comme disent les élèves, et l'intrigue a un rythme assez rapide.

J'ai trouvé les personnages attachants et j'ai bien aimé la façon dont ils gagnaient en maturité au fil du récit même si le sort de Callias n'a rien d'enviable.

A conseiller dès la sixième ou à des élèves latinistes ou hellénistes.

98438537  LIEU pour la 1ère ligne

Emprunté au CDI du Collège des Douits

PAL = 1