Bob raconte son quotidien :  ce qu'il fait à l'école,  les jeux avec sa copine Anna, son cousin Luc qui se moque de lui, sa maîtresse et la directrice qui convoque souvent sa mère, sa mère qui veut l'aider, les séances chez l'autre phoniste. Bob est un enfant dys.

Mon avis : un roman très court et très particulier à lire...

C'est bien Bob le narrateur de cet histoire et on comprend très rapidement qu'il y a quelque chose qui cloche : des syllabes ou des lettres inversées dans les mots, des mots ou expressions employés un peu à tort et à travers, des rapports aux autres difficiles parce qu'il n'arrive pas à s'exprimer et se faire comprendre.

A la lecture de ce texte, j'étais partagée entre un sentiment d'impuissance, des sourires et des larmes et des élans de tendresse.

L'auteur a vraiment très bien décrit le quotidien de ce garçon, ses troubles, l'importance du rôle familial, de l'école, de la relation aux autres. Quand on voit un  tel résultat, on ne peut que penser à de l'autobriographique ou à un travail particulièrement documenté ou encore à la rencontre marquante d'un enfant.

A travers le biais de la fiction, c'est une véritable sensibilisation  à tous ses troubles dys. et aussi quelque part un appel à la compréhension, à l'ouverture, à l'adaptation scolaire.

J'ai ressenti cette lecture de manière très profonde et elle m'a beaucoup interpellée, plus en tant que maman qu'en tant que prof d'ailleurs car j'ai vraiment trouvé très belle cette relation entre ce garçon et sa mère. En toile de fond, c'est bien la difficulté quotidienne qui est présenté et par conséquent c'est le soutien nécessaire, l'aide et l'amour qui existent entre ces deux personnages qui vont les aider à surpasser ou au moins essayer de dépasser ces problèmes.

98438537TAILLE pour la 8ème ligne