Juste après l'enterrement de son oncle, Angel est abordée par l'avocat de celui-ci qui lui confie un tapuscrit et d'étranges lunettes ainsi qu'une lettre où l'oncle George demande à sa nièce de se rendre dans l'unité de soins où il était traité pour son cancer pour y rencontrer Nadir, son ancien infirmier.

Mon avis : j'ai beaucoup aimé ce roman.

Le thème principal est effectivement la mort et ce qui se passe pour le défunt juste après.

J'aime beaucoup Fabrice Collin qui a le don de captiver son lecteur et de l'emmener dans des aventures souvent étranges et qui font réfléchir. J'ai lu quelques uns de ces titres en science-fiction pour la jeunesse et on retrouve içi aussi les qualités de ses précédents textes : bien écrit, intrigue rythmée, personnage principal attachant avec ses défauts et ses qualités. 

Après un début très centré sur la techonologie high-tech et quelques phénomènes paranormaux, l'intrigue prend une tournure à laquelle je ne m'attendais pas trop : la découverte de la vie d'une famille choisie par la MORT pour exercer ses missions. Une véritable petite entreprise qui ne connait pas la crise sauf que le mot petit ici ne convient pas puisqu'il s'agit bien de gérer la mort dans le monde entier.

Angel est une adolescente de 17 ans et c'est un personnage assez étonnant. Par amour pour son oncle, elle se plonge dans une mission qui est potentiellement dangereuse et risquée. Plus on avance dans le fil du récit et plus cela prend une tournure de thriller. J'ai vraiment beaucoup aimé la chute de l'histoire qui peut laisser plein d'interrogations. On sent bien qu'Angel n'est pas complètement à l'aise dans sa tête mais ce qu'elle vit à de quoi remuer n'importe qui. Ce n'est pas vraiment une façon conventionnelle de faire son deuil.

98438537 MORT pour la 8ème ligne

thrillerpolar-pativore2 10ème titre