Paru en 2015 aux Editions Thierry Magnier, 48 p. Emprunté au CDI et idem que pour Lettres d'un mauvais élèves...

A sa mort, un homme croit qu'il va aller au Paradis mais Saint Pierre lui reproche une histoire qui remonte à ses sept ans avec des caramels.

J'aime : Un petit récit plein d'humour sur l'importance des actions que l'on fait durant sa vie et bien que le livre aborde une thématique religieuse, je trouve qu'il a tout à fait sa place dans un établissement scolaire parce que la dernière partie de l'histoire va bel et bien dans le sens de la vie moderne occidental.

J'aime pas : Rien à déclarer !

Pour quel public : a priori plutôt des petits lecteurs, 6eme.

107416690_q ALIMENT/ BOISSON pour la 2ème ligne