1027328

C'est un récit à trois voix : celles de Marie, Anne et Lise qui sont soeurs. L'histoire commence avec la mort de leur père. Apparement c'était un homme dur avec ses filles. Elles vont se retrouver à l'ouverture du testament et découvrent avec surprise un homme nommé Gabriel qui hérite de la gestion de l'entreprise. Comme l'homme est discret chaque soeur repart de son côté vivre sa vie avec la perspective d'avoir l'un des appartements de leur père ou les murs des entreprises. Marie qui est l'aînée est libraire et à plutôt bien réussi sa vie. Elle évoque tout de même la personnalité de son père. Pour en savoir plus sur Gabriel et sur son père, elle va écrire à la mère de Gabriel qu'elle connaît à cause de sa réputation de brillantetraductrice de roman de l'Europe de l'Est. Marie va alors découvrir une personnalité totalement différente de ce qu'elle a connu. Anne se réjouit car son héritage va lui permettre d'acheter sa maison car elle a beaucoup de difficulté à vivre de ses sculptures. Lise est en dépression et est alcoolique et au début ne se soucie pas de toutes ces histoires de famille.

C'est une belle histoire familiale: on découvre petit à petit les relations entre les soeurs, le père et la mère, les relations mère-enfant sont aussi évoquées. Le père reste insaisissable malgrès les témoignages de ceux qui ont été les plus proche de lui. Le thème de la religion demeurant peut-être le plus problématique. Les réflexions des différents personnages s'enchainent bien ainsi que leurs actions. J'ai aussi beaucoup aimé les différentes ambiances créées pour chacune des soeurs. Alors que le livre finit sur une scène plutôt agréable, l'épilogue replonge le lecteur dans un événement triste, je regrette presque de l'avoir lu :-(Pour un premier roman, je trouve qu'il est trés réussi !

Avec ce titre je participe au bac catégorie végétal.

PAL + 1= 6