51XQXS6WJWL

L'auteur est aussi la narratrice de ce récit, entre autobiographie et fiction.

Elle évoque son rôle de mère dévouée avec quatre enfants dont son garçon autiste et tous les efforts qu'elle fait pour rentrer en communication avec son fils, le détourner de ses obsessions et de ses terribles crises de colère.

De ce fait, elle évoque sa difficulté à écrire et pourtant par instants, elle croise le personnage de son futur roman, Blanche, et livre des chapitres où Blanche évolue, jeune cantatrice atteinte d'un cancer de la peau.

Mon avis : C'est un avis mitigé car je trouve le parcours personnel de cette femme très touchant dans sa volonté de guérir son fils seule contre tous mais cependant j'ai trouvé aussi certains passages assez répétitifs : les crises de colères, les obsessions et justement le regard des autres entre pitié et méchanceté.

Les chapitres sont courts et le livre qui n'est pas trés épais est rapide à lire. Dans les passages où l'auteur évoque justement sa création ou certains passages de sa vie qui ont été difficiles, j'ai trouvé qu'elle arrivait à créer une véritable proximité avec le lecteur.

J'ai aussi beaucoup aimé les références aux contes ou au Petit Prince de Saint-Exupery qui donne une image à la fois poétique et aussi un peu dure de l'existence.

69898500_p 21ème titre

80010040_pGros mot pour la ligne prix littéraire ( Cannibale fait partie des insultes du capitaine Haddock).

PAL +1 = 70