51UGmVKBFFL

Lorsque un noble fait remarquer au père de Marie qu'ils sont les derniers descendants de Pierre Corneille, le célèbre dramaturge, ce dernier va tout faire pour récupérer "son" héritage. Un journaliste, des gens de lettres et de la haute société vont finalement faire en sorte de faire gagner de l'argent à la famille mais veulent surtout assurer l'avenir de la jeune fille. Le grand Voltaire va même vouloir devenir son tuteur.

mon avis : un très bon roman historique, comme toujours avec cette auteure!

L'intrigue est un savant melange d'arnaque, de portraits de personnages et aussi de la société sous Louis XV.

L'éducation des jeunes filles est au cœur de ce roman et le courant des Lumieres n'est pas étranger à cette préoccupation. 

Le personnage de Marie évolue beaucoup tout au long de ce récit. Ce n'est pas facile de passer de fille du peuple au couvent puis à la vie de salon. Ce personnage grossier devient une vraie perle de culture sous différentes influences pédagogiques, je ne vois pas quel autre mot utiliser. De plus Marie  est pleinement consciente de la chance exceptionnelle qui lui est accordée et j'ai trouvé qu'elle devient un personnage de plus en plus attachant, qui s'affirme et qui devient vraiment éclairé.

Le personnage de Voltaire est aussi très important et j'ai vraiment eu l'impression de le découvrir plus intimement: la philosophie, le théâtre, l'écriture, son implication dans le courant des Lumières, ses conflits avec le pouvoir et l'Eglise, sa querelle avec "Jean-Jacques", bref tout est dit.

91121022

Petit bac chez Enna, 1ère ligne, sphère familiale

PAL+1=9