Ray, le grand-père de Verte, aide une femme et sa fille à déménager. La femme est particulièrement désagréable et sa fille a un étrange sens de la répartie. Lorsqu'il en parle à sa petite-fille, celle-ci va vouloir devenir amie avec cette fille qui s'apelle Pome. Les deux jeunes filles deviennent amies et découvrent par hasard dans la cour du collège, en voyant toutes les deux des homoncules, qu'elles sont sorcières toutes les deux.

Mon avis: Un coup de coeur aussi pour ce deuxième volume de la série consacrée aux aventures de Verte !

J'aime beaucoup la construction à plusieurs voix, chacune reprend un peu de la fin de la précédente et fait avancer l'intrigue en adoptant le point de vue de tel ou tel personnage.

J'aime aussi beaucoup le style de l'auteur qui rend très bien les soucis des adultes et aussi les joies de l'amitié et de l'enfance.

Ce volume est consacré à l'apprentissage de la sorcellerie et à ce qu'il est possible de faire ou pas devant la présence d'un adulte par exemple. J'ai beaucoup aimé la façon dont Verte s'approprie les règles et les détourne à son avantage ou au bénéfice de ses amis ou enore de ceux qu'elle aime.

J'aime tous les personnages parce qu'ils ont tous une façon de voir les choses et les évènements de manière complémentaire et souvent positive.

Une lecture pleine d'amitié, d'humour, de magie et de tendresse à conseiller pour les élèves de 6ème.

2ème ligne, catégorie PRENOM chez Enna

107416690_q