51oqX5xLjzL

L'esclave Lupus doit emmener des tablettes de son maître chez le banquier Sporus. Quelle n'est pas la surprise de Lupus lorsqu'il reconnaît l'homme qui sort de chez Sporus : c'est celui qui avait acheté sa mère et sa soeur cinq ans plus tôt. Or Lupus s'est fait la promesse qu'un jour il les retrouverait et qu'ils s'enfuiraient ensemble de chez leurs maîtres pour rentrer à Rhodes. Mais le portier ne laisse pas entrer Lupus. Il va donc attendre la nuit pour trouver des renseignements sur ce fameux client. Alors qu'il est en train de fouiller à la recherche d'information, Lupus s'aperçoit qu'il y a une autre personne dans le bureau, qui va voler deux objets qui semblent précieux et qui va l'aider à s'enfuir. Cette personne est Séléné, une jeune fille qui fait partie d'une troupe de théâtre. Le lendemain Lupus est accusé du vol d'une somme considérable.  Il n'a d'autre choix que de suivre la troupe de théâtre pour s'éloigner de Sporus et chercher cet homme chez qui doivent être sa mère et sa soeur.

Mon avis : Un roman passionnant, trés intéressant sur le plan historique avec beaucoup de vocabulaire en latin.

Il y a beaucoup d'éléments en lien avec la vie des esclaves de cette époque mais aussi sur la façon dont la société romaine donne facilement mauvaise réputation ou regarde avec dédain les affranchis ou les troupes de théatre.

J'ai trouvé que la plupart des personnages étaient bien construits avec des caractéristiques morales en demi-teinte, Lupus en particulier malgré son bon font se laisse parfois emporter par la colère.

Attention je dévoile un peu la fin !!

Comme le titre l'indique, la dernière partie du roman se passe à Pompéi et relate la célèbre éruption du Vésuve qui dévasta la ville. Digne d'une adaptation pour film catastrophe;-)

A conseiller pour des sixièmes, de moyens à bons lecteurs.

Ce titre me permet de participer au :

70633897_p, catégorie métier,fonction.

C'est également un coup de coeur !

coeur

CDI +1 = 40