Edité en 2015 chez Flammarion, 233 p. Emprunté à la médiathèque Le Phénix

Premières phrases : "La tête de mon père ! J'ai cru qu'il allait me tuer. Une tête de serial killer. ça met les jetons ! Surtout quand le méchant aux yeux vengeurs n'est autre que votre protecteur depuis la naissance."

A la page 100 : " Son entêtement à me forcer à rejoindre mon lit et la venue de son étrange "amie" ne me rassuraient pas."

J'aime : Le personnage de Mentine, son attitude d'ado surdouée et effrontée, la façon dont elle va finalement vivre sa punition dans le Larzac, l'histoire du lieu, l'humour et l'écriture façon thriller comme elle est mise en avant dans ces deux textes.

Je n'aime pas : rien à déclarer !

Pour quel public : je dirais pour des 4ème-3ème, petits-moyens lecteur

logo petit bac      PRENOM pour la 1ère ligne